twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pencum Sonatel : Un exercice de transparence face à la presse

jeudi 21 mars 2019

Le face-à-face dénommé Pencum Sonatel entre la presse spécialisée dans les TIC et le top management de la Sonatel a tenu toutes ses promesses.

Après les parlementaires, c’est autour des journalistes spécialisés dans le traitement de l’information relative au numérique de rencontrer le Top management de la Sonatel dans le cadre des Pencum Sonatel. Pencum Sonatel est une occasion de dialoguer entre l’ensemble du top management de la Sonatel et des acteurs d’un secteur donné. Pour cette édition, ce sont les membres de la presse spécialisée dans les TIC et les bloggeurs qui ont rencontré le staff de Sékou Dramé. Il s’agit pour le premier opérateur de téléphonie du Sénégal de donner des informations quant à son modèle de fonctionnement, mais surtout de recueillir les préoccupations que les Sénégalais ne manquent pas de référer aux médias. Leurs attentes quant à la qualité de service de Sonatel pour mieux y répondre a déclaré Abdou Karim Mbengue

A l’heure des questions réponses, rien n’a été omis, de la qualité de la connexion à la nouvelle loi sur les télécommunications en passant par, la 4G, les performances d’Orange Money et même l’installation d’Orange Bank.

A tout seigneur, tout honneur, les journalistes ont d’abord évoqué la question de la qualité de la connexion, leur principal outil de travail. « On a du mal à être proactif surtout lorsqu’il faut télécharger ou envoyer des vidéos. Il faut vraiment faire quelque chose », a souligné Mountaga Cissé. Ce à quoi Abdou Karim Mbengue a répondu en indiquant « qu’il existe une offre sur-mesure pour la presse avec des tarifs préférentiels pour des débits allant de 1 à 20 mégas en plus de remises de 30%. Des offres améliorables avec l’arrivée de la fibre. Il suffit juste de se rapprocher de leur service pour y bénéficier ».

Pour la 4G le directeur général de Sonatel Sékou Dramé a réitéré « son ambition de couvrir toutes les capitales départementales du Sénégal d’ici la fin 2019 après-avoir couvert toutes les capitales régionales de la technologie 4G ». Il a néanmoins, confirmé l’introduction de la 4G+ à Dakar et à Ziguinchor et cela permet de multiplier par 3 les débits octroyés.

Concernant Orange Money la question des erreurs de manipulation ou opérations faites sans possibilité de rétractation a été soulevée. Ce à quoi la direction a répondu en indiquant que des mesures sont en train d’être prises pour permettre à l’expéditeur d’avoir une possibilité de rétractation ou d’opposition à une opération effectuée. Cependant, aucune date et modalité de ce futur dispositif n’ont été données.

Revenant, sur les performances de cette offre de la Sonatel. Sékou Dramé a affirmé que la Sonatel a su se développer et incorporer de nouveaux métiers comme Orange Money. « A l’échelle du Sénégal, ce sont 5,6 millions d’abonnés. C’est un relai de croissance en développement avec une croissance de 36% sur l’ensemble des pays de présence sur ce segment de marché », a-t-il révélé.

En plus des voyages au cœur de Sonatel qui permettent de visiter les installations de la société, le programme d’immersion pour les professionnels de la presse (PEPS), les focus groupe, les focus média, il demeure des zones d’incompréhension entre la société et les usagers. C’est là que doivent intervenir les journalistes spécialisés dans le traitement de l’information digitale pour rendre visibles et expliciter les nombreuses réalisations de la Sonatel. Un travail qui permettra d’éviter la prolifération de fausses informations comme celle qui veut que la nouvelle loi sur les télécommunications soit la porte ouverte à une menace sur l’accès aux usagers des OTT.

Amayi Badji

(Source : Réussir Business, 21 mars 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)