twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pegasus : L’indignation des journalistes après les révélations de l’enquête

vendredi 30 juillet 2021

Le patronat de la presse togolaise s’indigne que plusieurs journalistes togolais soient les cibles d’espionnage à l’aide du logiciel Pegasus.

Plus de 300 numéros togolais apparaissent dans la liste des cibles potentielles du logiciel espion israélien, Pegasus, selon l’enquête menée par Amnesty international et plusieurs médias du réseau Forbidden Stories. Parmi ces numéros, des responsables politiques ou associatifs et des journalistes.

En dépit du tollé autour de cette affaire Pegasus, le patronat de la presse togolaise s’étonne du silence entretenu par les autorités. Son président, Isidore Sassou Akollor, interpelle le gouvernement car, dit-il, la liberté d’expression est en danger.

« Si c’est vrai que les journalistes sont espionnés, que l’État togolais nous le dise, puisque c’est en violation des dispositions réglementaires sur notre code de la presse et le code de déontologie, s’indigneIsidore Sassou Akollor au micro de notre correspondant à Lomé Peter Sassou Dogbe.

Le danger est que les lanceurs d’alerte soient découragés, poursuit Isidore Sassou Akollor. « Aujourd’hui, quiconque veut donner une information à un journaliste va se garder, va avoir beaucoup de difficultés à informer le journaliste. Et si cela en est ainsi, le travail sera bâclé. Nous n’aurons plus d’informations et c’est le droit à l’information et la liberté de la presse qui sont menacés au Togo.

C’est ce que nous dénonçons et nous demandons à l’État togolais de clarifier la situation, de pouvoir informer et/ou éclairer l’opinion sur l’usage de Pegasus,.. ».

(Source : RFI, 30 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)