twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passeport à puce annoncé à 50 mille francs : Wade maintient les 20 mille francs

vendredi 14 septembre 2007

C’était la rentrée des classes, hier, pour les ministres de la République, après un mois de vacances gouvernementales. Ces ministres se sont retrouvés avec le Président Wade, pour un Conseil qui aura été très long et par rapport auquel il y a eu peu de communication. On sait seulement que Me Wade a jeté des fleurs à son fils Karim dans le cadre de l’affaire de l’octroi de 100 milliards de la troisième société de téléphonie, Sudatel. Seuls deux ministres se sont adressés à la presse. Le ministre de l’Intérieur a servi un biscuit à la presse en annonçant la confection prochaine de passeports numérisés livrés contre une somme de 20 000 francs l’unité, tandis que le nouveau ministre Issa Mbaye Samb a annoncé sa volonté de coopération avec le monde du sport.

L’institution du passeport à puce au Sénégal a été annoncée il y a quelques semaines par le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, Me Ousmane Ngom. Ce dernier l’a confirmé, hier, à l’issue de la première réunion du Conseil des ministres après les vacances gouvernementales. Mais, les données ont changé entre temps, car le prix alors fixé à 50 mille francs Cfa revient à la normale. Ainsi, en a décidé le chef de l’Etat. « Le président de la République a maintenu les prix. Compte tenu du niveau de sécurité des passeports et de tous les avantages qu’il offre, on aurait du augmenter le prix, mais le président a décidé que les prix restent à 20 mille francs de francs Cfa », rapporte Ousmane Ngom.

En effet, selon le ministre de l’Intérieur, « le processus est en marche et, à la fin du mois de décembre de cette année, ces passeports pourront être en cours au Sénégal ». Et l’objectif est, à l’en croire, de « produire chaque année 500 mille passeports ». Il loue, de même, les avantages de ce nouveau document de voyage. « L’avantage est que le passeport sera fabriqué dans huit centres au Sénégal et dans huit centres à l’étrangers. Le système est décentralisé et modernes. On aura, à l’aéroport, des portiques qui s’ouvriront lorsque la personne mettra son passeport et son doigt au niveau du portique. » Ce qui, permet, ajoute-t-il, un « passage plus fluide au niveau de l’aéroport ». Ainsi, le ministre de l’Intérieur se glorifie de cette « nouvelle révolution qui viendra s’ajouter à celle des cartes d’identité numérisées et d’électeur ».

Cette nouvelle trouvaille est, de l’avis de Ousmane Ngom, une manière de régler définitivement le lancinant problème relatif à l’obtention du passeport, surtout pour les Sénégalais de l’extérieur. « C’est une solution radicale et totale des problèmes de passeports. On avait un équipement désuet et dépassé. Contrairement à celui-ci qui offre des garanties de sécurité. » D’où la pertinence du choix porté sur la société chargé de le faire. « Cette technologie n’existe pas au Sénégal. Seuls deux pays en disposent en Afrique dont le Nigeria. La société retenue est l’une des meilleures au monde et offre toute la sécurité et la fiabilité du document », justifie-t-il.

Ndiaga Ndiaye

(Source : Le Quotidien, 14 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)