twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passation de services à l’Art : Malick Guèye passe la ligne à Daniel Seck

samedi 25 juin 2005

Changement de fréquence à l’Agence de régulation des télécommunications (Art). Daniel Seck remplace Malick Guèye à la tête de la direction générale de l’organe de régulation des télécommunications du Sénégal. Une passation de services qui a eu lieu hier dans les locaux de l’Art en présence des membres du conseil d’administration, du personnel de l’agence et de nombreux acteurs du secteur des télécommunications. Daniel Seck est le troisième sur la liste des Dg de l’Agence de régulation des télécommunications après Matar Seck et Malick Guèye que l’on surnommait "le plus jeune Dg de l’alternance". "L’Art est un bateau qui a pour cap une régulation saine et efficiente", caricature le Dg sortant qui considère son remplacement comme une escale technique à partir de laquelle, le nouveau capitaine doit maintenir le cap et l’équipage, tout en révisant le matériel technique à bord. En remerciant l’ensemble de ses collaborateurs, Malick Guèye nommé à la tête de l’organe de régulation en mai 2003, quitte ses anciens locaux en lançant un appel. "Je demande au personnel de l’Art de s’engager derrière M. Seck pour l’accomplissement des missions qui lui sont assignées", lance-t-il.

Pour rappel, Malick Guèye avait été porté à la tête de l’Association des régulateurs des télécommunications en Afrique de l’Ouest (Artao), lors de sa dernière réunion tenue à Dakar.

Remerciant le président Wade pour la confiance qu’il a bien voulu porter à son endroit, le nouveau Dg de l’Art dira que les missions qu’on lui a assignées, sont des objectifs stratégiques pour le Sénégal et il compte, dit-il, matérialiser la vision du chef de l’Etat en matière de nouvelles technologies de l’information et de télécommunications. "Mes prédécesseurs ont posé les premiers jalons. Je m’inscris dans la continuité". Sur ce point, Daniel Seck persiste et signe : "Je le dis et je le répète, ce qui est important c’est la continuité des services et les institutions", a-t-il martelé.

L’Art est un acteur incontournable dans le secteur des télécommunications au Sénégal. Et son nouveau Dg doit être constamment "au bout du fil" pour faire face aux nombreux dossiers qui l’attentent. Le premier coup de fil sera certainement la question de la libéralisation du secteur des télécommunications avec l’arrivée d’un deuxième opérateur sur le fixe et d’un troisième sur le mobile. Déjà, on avait annoncé le lancement de l’appel d’offre à la fin de ce mois, mais jusque-là, la ligne est encore brouillée.

A cela s’ajoutent les appels des syndicalistes qui estiment qu’il n’est pas question de libéraliser avec un agent qui embrasse trop. En effet, dénoncent-ils, l’Agence de régulation des télécommunications (l’Art) doit rester neutre. Or, rappellent-ils, c’est l’Art qui prépare, applique les textes et sanctionne. Cette situation contribue, selon le syndicat des travailleurs de la Sonatel, à fabriquer la concurrence et non à favoriser la concurrence.

Issa NIANG

(Source : Wal Fadjri, 25 juin 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)