twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogique vers le numérique : Le Sénégal s’active pour combler son retard

mercredi 1er janvier 2014

Le comité national de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN) a été installé, hier, à Dakar. Selon le chef de l’État, Macky Sall, qui a présidé la rencontre, tous les membres de l’Union internationale des télécommunications ont décidé, unanimement, en 2006, de passer de la télévision analogique à la télévision en mode numérique dont la date butoir est le 17 juin 2015, c’est-à-dire dans 18 mois.

Le constat fait montre qu’en Afrique, plusieurs pays ont réussi leur basculement vers le numérique ; d’autres, à l’instar du Sénégal ont enregistré un retard.’’Il nous faut sans délai prendre toutes les mesures qui s’imposent pour être en situation de procéder au passage vers la télévision numérique avant le 17 juin 2015’’, a appelé le chef de l’État.

Sur ce, il décide de superviser le processus pour contrecarrer toute entrave à la volonté d’honorer ses engagements. C’est pourquoi, dit-il, le comité est essentiellement composé de représentants des institutions administratives intervenant dans la mise en œuvre de la politique de développement de la société de l’information.

En attendant que le secteur privé rejoigne le comité « très prochainement », Macky Sall a affirmé que cette installation offre l’opportunité de tirer le maximum d’avantages des nouvelles conditions qui seront créées par la libération d’importantes ressources en matière de radiofréquences.

Le président du comité de pilotage, Babacar Touré, par ailleurs, président du CNRA, note que tous les membres désignés par les institutions visées par le décret de création avec les parties prenantes travailleront en parfaite synergie pour faire du Sénégal une place forte du numérique et du multimédia.

Mettre en place un dispositif juridique

En vue de réussir le pari d’une exploitation judicieuse des possibilités ainsi offertes, le président de la République demande de procéder dans les meilleurs délais à la dématérialisation des procédures de l’État qui ne révèlent pas un aspect sécuritaire ou de secret-défense. Selon lui toutes les mesures de sécurisation des serveurs et des bases de données devront être prises pour leur protection.

En outre, il a suggéré que le passage de l’analogique vers le numérique s’accompagne d’une révolution dans la manière d’utiliser les technologies de l’information et de la communication en exploitant toutes les ressources qui seront disponibles en termes de fréquences pour encourager et soutenir la création de nouvelles chaînes de télévision thématiques orientées vers le développement notamment pour l’agriculture, la pèche, le tourisme l’élevage, l’éducation l’écologie, la santé, entre autres.

(Source : Enquête, 1er janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 12,4 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 6 675 513 abonnés Internet

  • 6 249 364 abonnés 2G+3G (93,06%)
  • 305 019 clés Internet (4,6%)
  • 103 203 abonnés ADSL (1,5%)
  • 17 927 abonnés bas débit (0,3%)

- 599 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 49,42%

(ARTP, 30 septembre 2014)

- 3 194 190 utilisateurs d’Internet
- Taux de pénétration : 21,96% de la population

(UIT juillet 2014)

- 3475 noms de domaine enregistrés en .sn
- 3178 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal mars 2012)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 317 653 abonnés
- 1275 lignes publiques
- Taux de pénétration : 2,35%

(ARTP, 30 septembre 2014)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 14 351 857 abonnés
- Taux de pénétration : 106,24%

(ARTP, 30 septembre 2014)

FACEBOOK

- 730 940 utilisateurs
- 5,93 % de taux de pénétration de la population totale
- 36,74% de taux de pénétration de la population en ligne
- 12ème rang africain pour le nombre d’utilisateurs
- 93ème rang mondial pour le nombre d’utilisateurs
- 18ème rang africain pour le taux de pénétration
- 157ème rang mondial pour le taux de pénétration

(Socialbakers, 27 avril 2013)