twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogique vers le numérique : Macky Sall installe le comité de pilotage aujourd’hui

lundi 30 décembre 2013

Le Comité national de pilotage de la Transition de l’Analogique vers le Numérique (CONTAN) sera installé aujourd’hui, lundi 30 décembre, à la Salle des Banquets, sous la présidence effective du chef de l’Etat Macky Sall.

Sous l’autorité du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) qui assure la présidence du Comité national de pilotage de la Transition de l’Analogique vers le Numérique (CONTAN), Amadou Top, informaticien, aura la lourde tâche de mettre en œuvre une stratégie d’actions permettant de mener à bien le passage au numérique dont la date butoir est fixée au 17 juin 2015.

Un contenu audiovisuel de qualité, diversifié et adapté aux nouveaux modes d’usage ; une infrastructure technique de qualité, ouverte, partagée et évolutive et une optimisation des ressources radioélectriques ; la satisfaction des besoins et attentes du consommateur à des coûts accessibles, sont autant d’engagements auxquels doivent répondre les pays membres de l’Union internationale des Télécommunications (UIT) en 2006, à l’occasion d’un sommet à Genève.

Afin de mener à bon port cette stratégie, le CONTAN a déjà organisé une concertation réunissant la totalité des acteurs nationaux la sous l’égide de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA). Il s’agissait de partager et d’adopter la stratégie de l’instance sous régionale au niveau local.

Le basculement de l’analogique vers le numérique relève d’une importance capitale pour les industries télévisuelles et leurs offres programmatiques. Les responsables de télévisions sont dans l’urgence d’adopter un nouveau comportement et de nouvelles mesures avec une ressource humaine requise, l’acquisition d’un espace accueillant les serveurs et tout le matériel nécessaire.

Le CONTAN doit permettre aux consommateurs ainsi qu’aux opérateurs de s’adapter aux changements induits par le numérique par des mesures d’accompagnement. Il s’agit d’assister les populations à l’accès aux équipements et d’aider au renforcement de capacités des acteurs du secteur.

Ibrahima Baldé

(Source : Sud Quotidien, 30 décembre 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)