twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de l’analogique au numérique en 2015 : Besoin de près de 58 milliards FCfa

samedi 26 janvier 2013

Plus de 57,643 milliards de FCFA, voila ce que devra coûter à l’Etat du Sénégal la transition de l’analogique au tout numérique d’ici le 17 juin 2015. Notre pays qui semble accuser un retard par rapport l’échéancier va démarrer sa transition vers le numérique dès septembre 2013. C’est en somme ce que l’on peut retenir de l’atelier de partage et de validation du Document de stratégie nationale pour le passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique tenu hier, vendredi 25 janvier 2013 à Dakar.

Au-delà du juin 2015 aucune radio et télévision analogique ne pourra émettre s’elle ne passe au numérique. Or, le Sénégal est en encore en retard dans le passage de la technologie analogique au numérique devant l’échéance mondiale du 17 juin 2015 qui est déjà pour demain. C’est pour éviter un réveil brutal pour la plupart des ménages en ce sens que l’essentiel des « petits récepteurs » ou postes téléviseurs et radios installés aux salons des millions de « gorgorlu » ne seront bientôt plus d’usage, que l’Etat du Sénégal c’est fixé comme échéancier septembre 2013 pour l’effectivité du démarrage de la transition vers le tout numérique.

Le coût global de cette opération est estimé à 57 643 691 680 FCfa pour l’immédiat et 34 049 771 680 FCfa pour le long terme, c’est-à-dire partir du mode actuel par un remplacement progressif du dispositif existant. La période de transition devant conduire à la fin de la télévision analogique a pris effet depuis le 17 juin 2006 à 00h GMT et devra prendre fin pour la bande UHF (470-862 MHz), le 17juin 2015 à 01h GMT pour l’ensemble des Etats membres. Cet impératif du passage de l’analogique au tout numérique fait suite à la conférence régionale des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications qui a adopté le 16 juin 2006 à Genève un accord régional (GE06), relatif à la planification du service de radiodiffusion numérique.

C’est fort de cela que notre pays le Sénégal a mis en place 20 août 2010 par arrêté ministériel, un Comité national pour le passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique. Ledit comité, composé de 120 membres, regroupant toutes les sensibilités afférentes à l’audiovisuel, à convié les acteurs à un atelier de partage et de validation du Document de stratégie nationale, hier vendredi 25 janvier 2013 à Dakar. Ce travail condensé dans un texte de 127 pages aborde ainsi beaucoup d’aspects liés à cette transition tels que les enjeux stratégiques, le dispositif institutionnel, le paysage audiovisuel (aspect contenu et technique, juridique, économique).

L’objectif global de la stratégie nationale de passage au numérique est d’assurer aux populations sénégalaises, avant juin 2015, un accès universel aux services de communication audiovisuelle, par une couverture nationale en services de diffusion numérique de contenus audiovisuels socialement utile, culturellement diversifiés. Ce travail titanesque a relevé quelques défis majeurs parmi lesquels ceux d’ordre socioculturels, juridico économique, technique et des évolutions récentes qui s’articulent autour de l’impact de la convergence sur l’environnement des contenus, l’émergence de nouveaux modèles ( télévision par Internet Protocol « IPTV », télévision connectée, les plates formes de partage de vidéo et le modèle « câble Access »).

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 26 janvier 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 12,4 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 6 328 670 abonnés Internet

  • 5 935 059 abonnés 2G+3G (93,08%)
  • 269 948 clés Internet (4,3%)
  • 105 738 abonnés ADSL (1,7%)
  • 17 925 abonnés bas débit (0,3%)

- 588 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 49,16%

(ARTP, 30 juin 2014)

- 3 194 190 utilisateurs d’Internet
- Taux de pénétration : 21,96% de la population

(UIT juillet 2014)

- 3475 noms de domaine enregistrés en .sn
- 3178 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal mars 2012)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 330 858 abonnés
- 1302 lignes publiques
- Taux de pénétration : 2,57%

(ARTP, 30 juin 2014)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 14 356 055 abonnés
- Taux de pénétration : 111,52%

(ARTP, 30 juin 2014)

FACEBOOK

- 730 940 utilisateurs
- 5,93 % de taux de pénétration de la population totale
- 36,74% de taux de pénétration de la population en ligne
- 12ème rang africain pour le nombre d’utilisateurs
- 93ème rang mondial pour le nombre d’utilisateurs
- 18ème rang africain pour le taux de pénétration
- 157ème rang mondial pour le taux de pénétration

(Socialbakers, 27 avril 2013)