twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage de Tigo à Free : Petit aperçu sur le nouveau venu

mardi 1er octobre 2019

A peine arrivé, voilà que Free, le désormais héritier de Tigo, lance la grande offensive sur le marché des télécommunications. L’opérateur français, le deuxième au Sénégal après Orange, propose aux consommateurs 800 minutes d’appel et 20 Go par mois, pour 6 000 f Cfa. Une offre qui, selon Ndiaga Guèye, président de l’Asutic, est la meilleure depuis 20 ans. De quoi s’intéresser alors à ce nouveau venu.

Free est le 4è et dernier opérateur de téléphonie en France. Il a été lancé en 2007 par Xavier Niel. Aujourd’hui, Free est deuxième en termes de parts de marché, avec 22% derrière Orange. Pourtant en termes de couverture, que ce soit en zone rurale ou urbaine, Free est toujours bon dernier en France. Pour la qualité du débit également, Free est à la queue du peloton. l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), dans une enquête en 2018, reprise par plusieurs sites, fait remarquer que Free « affiche des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d’indicateurs ».

Cette situation s’explique, en fait, par le fait que Free est le dernier né des 4 opérateurs. D’ailleurs, la compagnie a dû passer un accord d’itinérance avec Orange pour utiliser ses infrastructures. Aujourd’hui, elle devient de moins en moins dépendant de l’opérateur historique. L’accord prend fin d’ailleurs en 2020.

Par ailleurs, si Free est à la traine par rapport à la couverture et la qualité du réseau, il est par contre bien classé en matière de satisfaction du client. En effet, Free est deuxième, selon une étude réalisée par Ufc que choisir, avec 94% de taux de satisfaction, derrière une filiale d’Orange.

Cela s’explique surtout par ses offres. A l’image de ce qu’il vient de faire au Sénégal, Free est connu pour ses propositions jugées intéressantes. L’entreprise s’appuie sur une quantité de données importante pour un coût relativement bas. A titre illustratif, pendant que le nouveau venu au Sénégal propose 800 mn d’appel et 20 Go à 6 000 F, les clients d’Orange doivent débourser 10 000 f Cfa pour 15 Go, sans appel téléphonique.

En réalité, Free a cette réputation de casseur de prix. Pendant longtemps, rappelle Ndiage Guèye, la France a connu la situation que connait actuellement le Sénégal. C’est-à-dire, 3 opérateurs, sans concurrence réelle. L’Hexagone a même tenté l’expérience des fournisseurs d’accès mobiles, mais pendant 10, presque rien n’a changé. Il a fallu introduire un quatrième opérateur, Free en l’occurence pour casser les prix. L’opérateur n’est certes pas le quatrième au Sénégal, mais il semble s’inscrire déjà dans cette logique. Mais faudrait-il que ses résultats en France en matière de couverture et de qualité réseau ne se reproduisent pas au Sénégal.

(Source : Seneweb, 1er octobre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)