twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Partenariat informatique international : Kofi Annan soutient l’Union africaine pour l’élimination du gap digital

mercredi 16 juillet 2003

L’Union africaine, qui regroupe cinquante-trois Etats membres, a adopté, lors de sa récente rencontre de Maputo, une Résolution appelant les leaders de la planète à participer au prochain sommet mondial de la société de l’information qui se tiendra, du 10 au 12 décembre prochain, à Genève. Pour Kofi Annan, le gap digital actuel constitue une menace d’exacerbation de la grande différence qui existe déjà entre les riches et les pauvres et au sein même des pays. Pour cela, il a fait sienne la Résolution des Africains en demandant aux leaders des pays développés comme ceux des pays sous-développés, qu’ils soient du secteur privé ou de la société civile à saisir “cette occasion unique qu’offre le Sommet mondial de la société de l’information pour que la technologie soit au service du développement humain”. Cette résolution propose un partenariat entre les secteurs privés, public et la société civile au niveau régional et international afin de s’assurer que les pays du Sud bénéficient d’un égal accès aux technologies de l’information et de la communication, “qui sont des éléments catalyseurs du développement social économique et culturel”.

L’Union africaine a rappelé que l’idée d’organiser le sommet mondial de l’information a été proposée par un des ses Etats–membres, en l’occurrence la Tunisie. Ce pays avait saisi l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour que la société de l’information soit l’affaire de toute l’Humanité. Tunis accueillira d’ailleurs la deuxième phase du sommet, prévue du 16 au 18 novembre 2005.

EL HADJI GORGUI WADE NDOYE - Correspondant à Genève

(Source : Le Soleil 16 juillet 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)