twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pape Gorgui Touré sur les actions de l’Etat à la Sonatel : ‘Si l’Etat a besoin d’argent, personne ne peut lui empêcher de vendre...’

mercredi 4 juin 2008

Après les suspicions sur la cession totale ou partielle des actions de l’Etat à la Sonatel, l’autre préoccupation réside dans le ‘qu’adviendra-t-il de la société de télécommunication après le retrait de l’Etat’. Le porteur du projet IctNetSim, Pape Gorgui Touré, indique qu’avant tout, ‘l’Etat est souverain’. Ainsi, même s’il détient un capital important à la Sonatel, il reste que l’Etat perçoit ses dividendes une fois par an.

De ce fait, si ‘l’Etat a besoin de beaucoup d’argent qu’il ne peut trouver ces fonds ailleurs qu’en vendant ce qui lui appartient. C’est-à-dire son patrimoine’, soutient le spécialiste en télécoms. Aussi, ajoute Pape Gorgui Touré, si avec cette cession l’Etat pourra avoir les ressources nécessaires, ‘personne ne peut lui empêcher de vendre’. Néanmoins, ajoute-t-il, l’Etat a les prérogatives en matière de définition des politiques de télécommunications. ‘Et ce, qu’il soit actionnaire ou pas’. Donnant l’exemple des Etats-Unis, M. Touré indique qu’’il y a des pays où les Etats ne sont pas actionnaires et pourtant les télécommunications marchent bien’.

Sur l’opportunité ou non de la venue d’un troisième opérateur de téléphonie, Pape Gorgui Touré estime que les ressources générées par les télécommunications sont importantes. Le retour sur capitaux propres est rémunéré au niveau international entre 4 et 10 %, sauf au Sénégal où elle gravite autour des 30 %. ‘Cela veut dire qu’il y a de la place. Les opérateurs qui voient cela sont aussitôt intéressés’, conclut-il.

Khady Bakhoum

(Source : Wal Fadjri->http://www.walf.sn/], 4 juin 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)