twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Paiement en ligne : PayDunya, 1ère Fintech certifiée PCI DSS Level 1 au Sénégal

lundi 1er février 2021

Lancée en 2015, PayDunya effectue plus de 30 000 transactions par jour avec plus de 600 clients Business et 11 partenaires dont le dernier arrivé est Wave. Après l’obtention du Certificat PCI DSS, Aziz Yérima, co-fondateur et CEO de Paydunya, revient sur l’importance de cette certification de niveau 1 dans la réalisation des transactions des utilisateurs.

L’émergence du secteur des technologies a accéléré la diversité des prestations de services en Afrique. Comment appréciez-vous cette tendance surtout au Sénégal ?

Aujourd’hui au Sénégal, il est vrai que des acteurs divers continuent d’apporter une innovation majeure dans l’offre de solutions de paiements digitaux. Il s’agit des émetteurs de monnaie électronique, banques et d’autres agrégateurs qui permettent à la majorité des africains non bancarisés d’accéder aux services financiers de base conforme aux normes internationales ainsi qu’à nos réalités.

Cette ambition d’une transformation digitale des entreprises africaines s’associe à un élan de projets d’inclusion financière portés par des organismes internationaux auxquels s’allient de nombreux acteurs de la finance digitale.

Dans un tel contexte où les paiements mobiles constituent une part aussi importante du marché des transactions financières, il existe toujours malheureusement des freins liés à l’usage de solutions de paiement à distance causés essentiellement par le manque de confiance des utilisateurs et qui pourrait constituer un handicap pour l’essor du e-business au Sénégal.

Nous pensons qu’afin de continuer dans notre lancée et d’atteindre nos objectifs sur le développement numérique, les pays en voie de développement doivent impérativement revoir leurs politiques à l’égard du secteur, de façon à soutenir les services financiers numériques.

De leur côté, les acteurs du secteur devraient continuer à concevoir des produits favorisant l’inclusion financière.

PayDunya travaille depuis longtemps pour une inclusion financière en Afrique. Mais l’aspect sécuritaire pousse certains consommateurs à être réfractaires. Comment peut-on relever le défi ?

Notre ambition est clairement de faire de l’inclusion financière une réalité pour tous les africains. Cependant, il est aussi évident que dans ce marché, la sécurité est un sujet qui est et restera un enjeu majeur.

Pour rassurer nos clients et utilisateurs nous avons opté pour une politique qui prend en compte toutes les craintes qui sévissent. Cela se matérialise par la certification PCI DSS et le programme dénommé PayDunya Secure, définis sur des normes de sécurité et plusieurs protocoles tels que :

  • La 3DSecure
  • Le code OTP (one time password)
  • Les normes de protections des données personnelles
  • Le chiffrement des données
  • Une plateforme sécurisée de renseignement des données de cartes bancaires respectant toutes les exigences et normes PCI-DSS

Toujours dans cette optique, PayDunya vient d’être certifié PCI DSS V3.2.1 Service Provider Level 1. Qu’est ce que cela signifie et qu’est ce qui va changer pour le consommateur ?

La certification PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard) V3.2.1 Service Provider Level 1 , dont bénéficie désormais la plateforme de paiement est une une des normes internationales mises en place afin d’assurer la protection, la confidentialité ainsi que l’intégrité des données pouvant être utilisées et conservées dans le cadre de paiements par cartes bancaires et par monnaie électronique , notamment sur Internet.

Pour les consommateurs comme pour les entreprises, cette certification nous permet dans un premier temps de nous assurer nous membre de l’écosystème, d’un renforcement notable de la sécurité des paiements sur Internet et pour les utilisateurs de réduire les risques de fraude et renforcer leur confiance.

Est–ce à dire que l’objectif est atteint et que les clients peuvent tranquillement faire des transactions sans risque de perdre leurs données ?

Dans la réalité, il faut déjà être conscient du fait qu’il n’existe pas de sécurité 100%.

C’est pourquoi notre politique place la sécurité des paiements en ligne au premier rang et nous avons défini une approche alignée aux normes internationales dans laquelle nos clients sont bien impliqués.

Cela passe pour eux, par exemple par le fait de veiller au respect des normes de sécurité relatives aux paiements et autres transactions sur internet.

Chez PayDunya, l’intégrité des données pouvant être utilisées et conservées dans le cadre de paiements par carte et par monnaie électronique est assurée au maximum.

Quels sont les défis à relever dans un secteur en perpétuel changement avec l’arrivée de nouvelles startups ou entreprises spécialisées ?

La digitalisation des procédures à l’échelle macro et micro économique ainsi que l’accès à tous aux services financiers de base reste le plus grand défi à relever.

Nous aimons rappeler que pour nous, apporter à l’Afrique plus que des solutions est important.

Selon notre vision et nos valeurs toutes les start up, entreprises du secteurs doivent s’engager à avoir un réel impact sur l’économie, booster la création d’emploi, et surtout s’engager à être une société qui crée de la valeur

Depuis 2015 nous avons rendu possible la croissance de plus de 600 entreprises sur le continent.

(Source : Social Net Link, 1er février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)