twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Paiement électronique des cotisations dans les mutuelles de santé : LA CMU enrôle les prestataires des transferts d’argent

jeudi 22 décembre 2016

L’Agence de la Couverture maladie universelle (ACMU) a partagé hier, avec les prestataires de moyens de paiement électronique, le mode opératoire du Centre de traitement monétique (CTM) de l’agence. Il s’agit pour l’ACMU, à travers son CTM, de fournir des fichiers aux prestataires pour l’intégration de la base de données des mutuelles de santé et de recueillir les cotisations des membres.

Pour faciliter les adhésions et les cotisations des adhérents des mutuelles de santé, l’Agence de la Couverture maladie universelle (ACMU) a mis en place un Centre de traitement monétique (CTM). L’objectif du CTM est d’offrir une plateforme technique aux différents opérateurs monétiques de la place pour une intégration cohérente des besoins de la CMU à leurs solutions. Ainsi pour vulgariser les activités de ce centre de traitement monétique, l’Agence de la couverture maladie universelle a tenu un atelier de partage avec les prestataires de moyens de paiement électronique. Selon le directeur général de la CMU, Cheikh Seydi Aboubacar Mbengue, les structures de transfert d’argent électronique permettent aux sénégalais d’envoyer de l’argent à travers les moyens classiques par téléphone ou autres sans se déplacer. « Nous sommes arrivés à un moment où nous avons couvert l’ensemble du pays avec 671 mutuelles de santé dans les 552 communes du pays. Nous allons vers une campagne massive d’adhésion de mutuelles de santé. Dans ce contexte, il faut que les gens cotisent à hauteur de 3500 francs par an qu’il il faut collecter et nous voulons sortir de ce cadre où on continue de déposer par soi-même, ou par exemple une personne fait le tour pour prendre les cotisations, », dit le patron de la CMU qui indique que leur structure entend exploiter la possibilité de cotiser par téléphone ou aller vers un opérateur de transfert d’argent pour déposer les fonds. De sons avis, c’est une étape importante dans la modernisation des moyens de transfert des cotisations. « Avec cette nouvelle stratégie, des perspectives s’offrent à nous. Il s’agit pour nos compatriotes de la diaspora de verser une contribution pour leur famille en la déposant dans son porte-monnaie électronique car ils sont nombreux à couvrir les frais de santé pour leur famille » dit M. Mbengue qui souligne qu’il s’agit d’une rupture importante.

A l’en croire, c’est une ère qui va leur permettre de produire des résultats importants. « Notre objectif est d’atteindre 75% de couverture pour décembre 2017, ce qui sera possible avec l’initiative lancée avec le ministère de l’Education pour les élèves des cycles élémentaire et moyen et qui va permettre d’atteindre cet objectif », soutient-il. Une grande campagne de communication est en vue pour intégrer davantage les populations et multiplier les adhésions. « Cette campagne de communication n’a pas été faite car les mutuelles de santé n’existaient que dans 14 départements sur les 45. Si on organise une grande campagne de communication, les départements qui n’avaient pas de mutuelles vont aller dans les postes de santé pour réclamer des mutuelles de santé et on aurait une communication négative. C’est pourquoi, nous avons attendu d’avoir 671 mutuelles de santé pour couvrir tout le pays avant de procéder à cette campagne de masse », explique Cheikh Seydi Aboubacar Mbengue. Les acteurs de la CMU prévoient un forum avec les maires pour les sensibiliser.

Ngoya Ndiaye

(Source : L’As, 22 décembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)