twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture radiophonique : L’Arpac veut réussir un réseautage complet du Sénégal

jeudi 16 septembre 2004

« Depuis la Panafricaine de janvier 2001, période à laquelle vous aviez bien voulu accorder une audience au bureau de l’Association mondiale des radios communautaires (Amarc) et promis la délivrance de fréquence aux projets qui étaient en phase de réalisation, l’Association des radios et projets de radios associatifs, ruraux et communautaires du Sénégal (Arpac) s’est attelée à la consolidation de son réseau et à la promotion des radios communautaires sur le plan international ». Pour la présidence de l’Arpac, qui s’exprime ainsi dans une correspondance adressée au Président de la République, cette nouvelle approche s’est traduite par l’installation du bureau régional ouest africain de l’Amarc Afrique à Dakar depuis juillet dernier et la visite du président de l’Amarc, Steve Buckley, en août 2004. Aujourd’hui, l’Arpac, qui se réjouit de l’attribution de nouvelles fréquences à des entités organisationnelles, exhorte à consolider cette ouverture radiophonique pour un réseautage complet du pays. Et ce, parce que « beaucoup de communautés espèrent sortir de l’obscurantisme en mettant en place des projets de radio ». Ceux-ci n’ont pour objectifs, indique l’Arpac, « que la promotion des communautés de base à travers le médium radio, outil de communication accessible à tous ».

Les objectifs de l’Arpac, qui se confondent avec ceux de la lutte contre la pauvreté, sont, entre autres, le renforcement des droits des populations à l’information sur les questions d’intérêt national, la sensibilisation, l’éducation et l’éveil des consciences pour changer les comportements afin de promouvoir un développement à la base mais également l’amélioration des conditions de vie des groupes vulnérables.

Mb. NGOM

(Source : Wal Fadjri, 16 septembre 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)