twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture des inscriptions du programme de formation en codage de la BAD

vendredi 19 novembre 2021

Dans le cadre de sa stratégie visant à garantir les compétences numériques pour les jeunes en Afrique, la BAD recrute des ambassadeurs en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Nigeria et au Kenya. Après la formation, ceux-ci seront sollicités pour renforcer les compétences de leurs pairs.

La Banque africaine de développement (BAD) a ouvert les inscriptions pour le compte de son programme « Coding for Employment » pour la formation de 500 ambassadeurs numériques capables de diriger un modèle d’apprentissage entre pairs.

Le programme cible des jeunes africains âgés de 18 à 35 ans ayant une bonne maîtrise de l’anglais ou du français. Pour cette première édition, seuls les citoyens de la Côte d’Ivoire, du Kenya, du Nigeria de du Sénégal peuvent postuler.

Les ambassadeurs sélectionnés bénéficieront d’un programme intensif de trois mois mettant en vedette des compétences recherchées, telles que la conception Web et le marketing numérique, ainsi que des compétences générales telles que la pensée critique, la gestion de projet et la communication.

En outre, les ambassadeurs numériques recevront des allocations et auront également accès à un réseau d’employeurs, de partenaires du secteur privé et de plateformes de pigistes.

A la fin de la formation, la BAD et son partenaire, Microsoft Philanthropies, fourniront aux diplômés des boîtes à outils et des ressources en technologies de l’information et de la communication, afin qu’ils puissent offrir la même formation au sein de leurs communautés locales.

L’initiative s’inscrit dans la stratégie de la Banque visant à centrer ses investissements technologiques et numériques sur les jeunes et leur permettre d’opérer une transformation économique et sociale à l’ère du numérique. A terme, il est question de créer plus de 9 millions d’emplois et de toucher 32 millions de jeunes et de femmes à travers l’Afrique.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 décembre 2021.

Plus d’informations

Vanessa Ngono Atangana

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)