twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture de la 11e Fildak : Buuba Diop fait l’apologie du livre en ligne

mercredi 5 décembre 2007

En conférence inaugurale hier lors de l’ouverture de la onzième Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar au Cices, le Pr Boubacar Diop préconise l’utilisation du Net comme complément du livre. Parce que, si le livre se veut un outil d’échanges, Internet se singularise par une rapidité dans les connexions entre acteurs.

Fête de l’esprit et du savoir, la onzième Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (Fildak) a ouvert ses portes hier. Ainsi, durant six jours (du 4 au 9 décembre 2007) le Cices va vibrer au rythme des débats autour du livre, avec la participation de plusieurs pays (du continent et d’ailleurs), qui ont déjà dressé leurs stands. Cette rencontre d’intellectuels, d’écrivains, d’éditeurs, de bibliothécaires, entre autres, promet des échanges fructueux autour du livre.

Un avant-goût a été donné par l’historien Boubacar Diop ‘Buuba’ lors de la conférence inaugurale axée sur le thème : ‘Le livre, outil de promotion de la citoyenneté et de la diversité culturelle’. Pour le Pr Diop, il faut redéfinir aujourd’hui la place du livre face à l’émergence des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic). Il s’agit surtout de voir comment s’adapter et utiliser Internet qui est un moyen d’échanges rapide. L’option, selon lui, est de permettre au citoyen d’avoir le choix entre le livre imprimé et le livre en ligne. Mais aussi de scruter la possibilité de concilier l’écrit et le son.

L’expérience a vécu, note-t-il, avec le groupe Kàddu qui a permis à certaines personnes se trouvant à des kilomètres, de débattre sur des ouvrages en ligne. Mais, avertit le Pr Diop, par ailleurs médiateur de l’Ucad, il ne s’agit pas de prendre le livre en lige comme une alternative au manque de lecture du livre imprimé. Selon lui, cela doit plutôt être perçu comme un complément, voire une approche multimédia. ‘Le livre est ainsi considéré comme un outil important dans les échanges des citoyens, au même titre que la monnaie’, compare Bouba Diop.

Parce qu’il permet de systématiser les points de vues. D’où la nécessité d’encourager la traduction des livres étrangers et la production des livres en langues nationales. Le Professeur Bouba Diop exhorte l’Etat à créer une Bibliothèque nationale pour désengorger la bibliothèque de l’Ucad et des bibliothèques régionales. Un vœu que le ministre de la Culture et du Patrimoine historique classé, des Langues nationales et de la Francophonie informe avoir pris en charge dans le projet du Parc culturel. Avec notamment, la construction d’une Bibliothèque nationale et d’une Maison panafricaine de l’édition.

Prix de la promotion de l’édition au Sénégal : Les Editions Feu de Brousse, lauréat 2007

D’une valeur d’un million 500 mille, en plus d’un trophée et d’un diplôme, le Prix de la promotion de l’édition 2007 au Sénégal est revenu à la Maison d’édition Feu de Brousse, dirigée par le poète Amadou Lamine Sall. Cette année, estime le directeur du Livre et de la Lecture, Sahite Sarr Samb, qui a dévoilé l’identité de l’heureux élu, douze candidats ont été enregistrés. Mais le lauréat a rempli, selon Sahite Sarr Samb, les critères exigés avec notamment le respect des normes conventionnelles et techniques de l’édition. Le lauréat Amadou Lamine Sall, qui dédie ce Prix à l’ensemble des éditeurs, souligne que ‘cette récompense est une interpellation qui oblige Feu de Brousse à poursuivre dans cette logique de qualité’. Le Prix est ouvert à tous les éditeurs du Sénégal et vise à contribuer au renforcement des capacités éditoriales des acteurs.

Fatou Kiné Sène

(Source : Wal Fadjri, 5 décembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)