twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture d’une station terrienne HUB au Sénégal en fin 2008

mercredi 10 septembre 2008

La station terrienne HUB du réseau panafricain de services en ligne sera mise en service au Sénégal dans le dernier trimestre de l’année 2008, a annoncé le ministre de l’Information, Abdou Aziz Sow, en ouvrant mercredi à Dakar les travaux de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO) axés sur le thème ‘’le roaming de la téléphonie mobile dans la sous-région ouest-africaine’’.

’’Dans cette perspective, a-t-il relevé, le Sénégal a signé depuis le 20 décembre 2006, un protocole d’accord avec l’Union Africaine et avec l’Inde, pour abriter cette station dont l’objectif est de connecter les 53 Etats membres de l’Union pour la fourniture de services de Télé-Education, de Télémédecine et de communications diplomatiques entre chefs d’Etat’’.

Le ministre de l’Information s’est également réjoui de l’amélioration du réseau national de ’’manière significative’’ qui fait du Sénégal une plaque tournante pour le trafic des voix et données en Afrique de l’Ouest.

’’Aujourd’hui, en Afrique subsaharienne, le Sénégal dispose de l’un des réseaux de télécommunication les plus performants, un développement fulgurant du mobile, des ressources humaines de qualité, une ouverture progressive vers la sous-région (Mali, Guinée Conakry, Guinée Bissau) et avec l’hébergement de cette station HUB terrienne, c’est une ouverture vers l’ensemble du continent’’, a indiqué M. Sow.

A l’en croire, le Sénégal s’active depuis toujours et en particulier depuis 2000, sur des stratégies de développement des Télécommunications/TIC qui visent, toutes, à poser les jalons d’un marché commun africain des Télécommunications/TIC ouvert, compétitif et complémentaire, capable d’assurer les meilleures conditions de vie possibles aux populations actuelles et aux générations futures.

Aziz Sow s’est dit attentif aux résultats des travaux prévus jusqu’à vendredi et qui, selon lui, vont contribuer à faire de l’espace sous-régional ’’un véritable village africain’’ où tout le monde sera connecté.

(Source : APS, 10 septembre 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)