twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture d’une école de formation sur la cybersécurité à Dakar : Les Etats africains trauquent les criminels du Net

mercredi 7 novembre 2018

L’Ecole nationale de cyber sécurité, qui vise à lutter contre les attaques sur l’internet, a été inaugurée hier, mardi 6 novembre, par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, en compagnie de son homologue français Jean Yves le Drian.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves le Drian, ont ouvert hier, mardi 6 novembre, l’Ecole nationale de cyber sécurité à vocation internationale. Logée à l’Ecole nationale d’administration (Ena), l’établissement a pour mission d’aider les Etats africains à se renforcer face aux menaces technologiques par la délivrance de formation technique dédiée aux opérateurs chargés de la sécurité informatiques, de la lutte contre le cybercriminalité et du renseignement numérique. Mieux, l’école va contribuer au renforcement de la gouvernance dans le domaine de la cyber sécurité et aux respects de la souveraineté des Etats africains dans le cyberespace, par des actions de formation et de sensibilisation.

Les missions de l’école de Dakar sont axées principalement sur la formation et la sensibilisation des agents de l’Etat, des personnels et des auditeurs nationaux et internationaux suivant des proportions qui seront fixées. Selon ces règles, les Sénégalais représenteront 30% de l’effectif, contre 70% pour les autres représentants africains. L’objectif de l’école c’est aussi d’avoir des centres de veille et d’alerte pour faire face aux attaques informatiques. Il s’agit également de former les personnels des Forces de sécurité, des Officiers de police judiciaire afin de les préparer à intervenir, à traiter les cas de cyber sécurité. Il est également question de soutenir, dans un avenir proche, en matière de formation et de recherches, des universités et établissements de formation professionnelle, mais aussi d’établir une coopération avec eux. Pour rappel, la construction de l’Ecole de cyber sécurité au Sénégal a été décidée lors de la quatrième édition du Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar, en 2017. Initialement installée à l’Ena, l’école sera transférée, dans le futur, à la Cité du Savoir de la nouvelle ville de Diamniadio. L’école est réalisée grâce à la coopération française.

Fatou Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 7 novembre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)