twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture à Dakar d’un atelier sur l’application des technologies spatiales

lundi 9 juillet 2012

Le Centre de suivi écologique (CSE) et le réseau Inter-islamique des sciences spatiales et de la technologie (ISNET), basé à Karachi (Pakistan), ont organisé lundi à Dakar un atelier sur ‘’l’application des technologies spatiales pour le suivi de la sécurité alimentaire‘’, a constaté l’APS.

L’atelier va se poursuivre jusqu’au 14 juillet prochain. Premier du genre en Afrique subsaharienne, il réunit le ministère sénégalais de l’Ecologie et de la Protection de la nature, les ambassadeurs des pays membres de l’OCI, le Centre de suivi écologique du Sénégal, l’ISNET et la Banque islamique de développement, parrain de cet événement.

‘’L’ISNET (un réseau qui réunit une quinzaine de pays membres de l’OCI) et le CSE vont travailler en parfaite collaboration pour faciliter la connaissance des technologies spatiales en vue de garantir la sécurité alimentaire par le biais de la prévision, la télédétection des conditions climatiques et l’installation de deux antennes de réception’’, a dit le directeur du CSE, le Dr Assize Touré.

‘’Il nous faut une bonne information et, pour ce faire, nous devons avoir une maîtrise des technologies spatiales. C’est dans se sens que cet atelier est organisé pour recueillir les avis des uns et des autres afin d’éradiquer la famine qui sévit en Afrique’’, a-t-il ajouté.

Au nom de la tutelle, le directeur de cabinet du ministre de l’Ecologie, Ismaïla Diop, s’est réjoui de l’organisation d’une telle rencontre au Sénégal et salué l’implication et l’expertise du réseau ISNET dans la recherche de solution aux changements climatiques, pour le développement agricole et la stabilité alimentaire en Afrique.

‘’ La question de la sécurité alimentaire est plus qu’urgente pour les dirigeants africains et le gouvernement du Sénégal qui salue et encourage une telle initiative’’, a souligné M. Diop

Ce séminaire de six jours va service de cadre idéal d’échanges, ‘’ pour trouver des solutions, surtout, en mettant l’accent sur la prévision des conditions climatiques qui passe par une connaissance préalable des techniques spatiales pour pallier le problème de la famine en Afrique’’.

A l’issue de cette rencontre, l’ISNET et le CSE vont collaborer pour améliorer les banques de données par la collecte, l’analyse, le suivi et la distribution de bases de données fiables qui seront accessibles et profitables à tous les pays membres.

(Source : APS, 9 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)