twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouverture à Conakry de la 3ème réunion d’évaluation du Free Roaming

jeudi 29 août 2019

La troisième réunion d’évaluation du Free Roaming s’est ouverte ce mercredi 28 août 2019 à Conakry. C’est le siège de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication (ARPT) situé à Kaporo qui abrite cette importante rencontre qui réunit des représentants des sept pays signataires du protocole d’Abidjan entré en vigueur en mars 2017. Il s’agit du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Sénégal, du Burkina Faso, du Bénin et du Togo. Un représentant de la CEDEAO participe également à ladite réunion ainsi qu’un représentant du Secrétariat exécutif de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique de l’ouest (ARTAO).

L’objectif de cette troisième réunion est d’évaluer le processus du Free Roaming, en voyant ce qui a marché, ce n’a pas marché ensuite proposer des solutions permettant d’améliorer le processus. Des recommandations seront formulées au terme de la rencontre prévue ce jeudi 29 août 2019. La mise en place du Free Roaming résulte d’une idée géniale des dirigeants de sept pays membres de la CEDEAO pour permettre la libre circulation des biens et services des populations de l’espace. La rencontre de Conakry entre en droite de ligne d’une des dispositions du protocole qui recommande une évaluation du Free Roaming chaque année. Comme l’explique Antigou Chérif Directeur Général de l’ARPT.

« Nous sommes réunis autour du projet free roaming qui a débuté le 31 mars 2017 suite à un protocole d’accord signé en novembre 2016 entre les régulateurs de sept pays de l’Afrique de l’Ouest. Dans ledit protocole, il y a un article qui demande une évaluation chaque année du free roaming. C’est la troisième réunion dévaluation qui a été implémentée depuis le 31 mars dans la zone de la CEDEAO », explique le premier responsable de l’ARPT.

De cette réunion technique de Conakry, sortiront des recommandations qui permettront d’améliorer le free roaming, a-t-il ajouté. « Nous voyons ce qui a marché, ce qui n’a pas marché et qu’est-ce qui peut être mis en œuvre pour améliorer le processus. Mais je dois dire que cette réunion est un plus particulière. Parce que non seulement la CEDEAO s’est appropriée du projet, mais aussi elle a créé un règlement sur l’itinérance au sein de son espace », souligne le DG de l’ARPT.

Le Free Roaming est un système mis en place pour supprimer les extra-taxes sur les numéros d’appels lorsque les utilisateurs sont hors de leurs pays respectifs. Sa mise en place vise à accélérer l’intégration régionale en garantissant la circulation des biens et services dans l’espace CEDEAO, explique le Secrétaire exécutif de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique de l’ouest (ARTAO) Elhadj Mahama Laminou.

Le chargé de la coordination du projet free roaming en Côte d’Ivoire, s’est réjoui du chemin déjà parcouru. Selon lui, le rapport exprime une grande volonté de tous les opérateurs à pouvoir mettre en œuvre cette idée géniale des présidents des Etats membres. « Le rapport donne des éléments d’appréciations, qui montrent qu’aujourd’hui, une grande satisfaction. Même s’il y a quelques réglages à faire, nous pensons qu’à terme, le free roaming continue sa route et il sera profitable à nos populations en leur permettant d’avoir de bas prix des télécommunications lorsqu’elles se déplacent dans l’ensemble des Etats signataires », souhaite Lancinet Fofana.

Oumar Bady Diallo

(Source : Africa Guinée, 29 août 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)