twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : les opérateurs télécoms appelés à offrir des forfaits voix et données plus avantageux aux consommateurs

jeudi 14 juillet 2022

L’Ouganda se prépare pour la transformation numérique. Après avoir achevé son programme régional d’infrastructures télécoms, le pays veut démocratiser l’usage des services télécoms.

Les membres du Parlement ont exhorté, mercredi 13 juillet, les entreprises de télécommunications opérant en Ouganda à offrir aux consommateurs des forfaits voix et données plus avantageux. Selon eux, cela devrait permettre d’augmenter la pénétration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le pays.

Le vice-président du Parlement, Thomas Tayebwa, a chargé la Commission des communications d’Ouganda (UCC) de passer un contrat avec les opérateurs de télécommunications pour qu’ils fournissent uniquement des forfaits voix et data illimités et sans date d’expiration. «  La technologie n’a pas de date d’expiration. Dans de nombreux pays, il suffit de réactiver le forfait  ; c’est comme l’argent sur votre compte : quand la banque vous dit que votre compte est devenu inactif, il est ensuite réactivé et vous pouvez accéder à votre argent  », a-t-il déclaré.

Cette initiative des députés s’inscrit dans le cadre des ambitions de transformation numérique du gouvernement ougandais, qui ambitionne de faire des TIC un moteur majeur de la croissance économique du pays. Quelques jours plus tôt, l’opérateur Airtel Uganda avait augmenté de 150 % le volume de ses forfaits de données, aux mêmes prix, afin d’aider les clients à s’adapter à la période économique difficile.

Si elle est mise en œuvre, cette initiative devrait permettre aux consommateurs de profiter de services de communication de haute qualité, fiables et sans pression à des prix abordables. Cela permettrait également d’attirer de nouveaux consommateurs des services télécoms et renforcer la concurrence sur le marché national. Au premier trimestre 2022, la pénétration des services mobiles en Ouganda était de 69 %, selon le régulateur.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)