twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : le président Yoweri Museveni commande un audit d’Uganda Telecom

jeudi 18 juillet 2019

Dans une correspondance adressée à Mme Evelyn Anite, la ministre d’Etat ougandaise chargée de la Privatisation et de l’Investissement, le Président de la République, Yoweri Museveni, a commandé un audit des activités de l’opérateur historique Uganda Telecommunication Limited (UTL). La décision fait suite, selon le chef de l’Etat, à certaines allégations qui lui sont parvenues sur la gestion de cette entreprise publique.

Les allégations auxquelles fait allusion le président de la République sont relatives à la mauvaise gestion de l’entreprise, déjà en proie à des difficultés financières depuis de nombreuses années, et placée sous administration judiciaire par le gouvernement, depuis près de deux ans, afin d’éviter sa faillite.

En 2017, lors du retrait du partenaire libyen qui détenait 69 % des parts de la société, UTL affichait des dettes de plus de 700 milliards de shillings ougandais (191 069 152 dollars US). Pour soutenir financièrement la compagnie, le Président était même allé jusqu’à sommer, en mai 2018, tous les ministères, départements et agences du gouvernement de satisfaire tous leurs besoins en connectivité internet, uniquement auprès d’UTL. La mesure visait ainsi à renflouer la société publique afin de pouvoir la privatiser à nouveau.

Ce processus de privatisation, qui a d’ailleurs été initié en mai 2018, a finalement abouti à la sélection d’un repreneur, à savoir la société nigériane Teleology Holdings GIB. Celle-ci a proposé au gouvernement ougandais 70,8 millions de dollars pour 67 % d’actions de l’opérateur historique, mais des activités douteuses au sein de la société pourraient nuire à la finalisation de cette opération qui est cruciale pour l’Etat.

(Source : Agence Ecofin, 18 juillet 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik