twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : la taxe de 1% sur le Mobile Money, ramenée à 0,5%

lundi 16 juillet 2018

Le président de la République d’Ouganda, Yoweri Museveni, a annoncé que la taxe de 1%, imposée sur toutes les transactions par Mobile Money, sera ramenée à 0,5% dès cette semaine. Le chef de l’Etat qui reconnait qu’il y avait erreur sur le taux d’imposition a expliqué avoir « signé la loi malgré cette erreur parce que nous ne pouvions pas retarder les autres mesures, mais le parlement, lors de sa reprise, sera prié de la corriger, et celles dont les retenues ont été faites sur la base de 1% devraient être remboursées ».

D’après le président Museveni, l’imposition réduite dont fait l’objet l’argent mobile résulte du fait que « c’est une catégorie différente de la taxe sur les médias sociaux ». « Les réseaux sociaux sont un luxe qui coûte cher à l’économie du pays, hormis les shillings que les utilisateurs continuent à dépenser pour utiliser Internet pour accéder aux réseaux sociaux », a déclaré le président. Selon lui, « le transfert d’argent mobile n’est pas un luxe, c’est en fait une nécessité et un moyen très pratique d’envoyer de l’argent ». Le chef de l’Etat a souligné que le gouvernement continuera à écouter les consommateurs et à réfléchir sur le Mobile Money.

A travers cette réduction de la taxe sur le Mobile Money, le ministre des Finances, Matia Kasaija, a finalement tenu parole. Au cours d’une rencontre avec la presse le 4 juin 2018, il avait reconnu que le taux d’imposition n’était pas le bon. Il avait alors expliqué que la Loi de Finances 2018/2019 avait été adoptée alors qu’il était à l’étranger, mais qu’il discuterait avec le président de la République pour que la correction soit faite.

(Source : Agence Ecofin, 16 juillet 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)