twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : la loi sur les réseaux sociaux met le feu aux poudres

lundi 16 juillet 2018

La loi passée par le président ougandais Yoweri Museveni, qui instaure une taxe sur les réseaux sociaux, a du mal à passer, entraînant à Kampala, la capitale, des manifestations que n’ont pu contenir les forces de l’ordre qu’à l’aide de gaz lacrymogènes, d’arrestations et de tirs en l’air à balles réelles.

« Chaque utilisateur doit, depuis le 1er juillet, payer 200 shillings ougandais quotidiennement (environ 5 centimes d’euro, soit 16 euros par an), pour pouvoir accéder à diverses plateformes dont Facebook, Twitter ou WhatsApp. Le site de rencontres Tinder est également concerné », explique TV5 Monde.

Une taxe destinée, selon l’exécutif, à limiter les rumeurs relayées par les internautes mais qui passe pour une mesure liberticide. « C’est une attaque personnelle sur les jeunes Ougandais. Les réseaux sociaux sont la dernière plateforme sur laquelle nous pouvons nous exprimer, après avoir été opprimés pendant trente-deux ans. Le Président est en colère car les jeunes ne le soutiennent pas et ils ne se gênent pas pour le lui dire sur les réseaux sociaux. », s’indigne à ce propos le parlementaire ougandais et ex chanteur Bobi Wine.

Le cas ougandais vient rappeler la tendance des dirigeants africains à contrôler un usage des réseaux sociaux qui permet à la société civile de les fragiliser dans l’opinion publique, avec les récentes expériences sénégalaise et congolaise.

Dans une démarche d’apaisement, le Premier ministre ougandais a annoncé un réexamen de la loi par le parlement.

(Source : Agence Ecofin, 16 juillet 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)