twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : Smile Telecom a décidé d’exonérer ses clients de la taxe de 12% imposée sur les forfaits Internet

jeudi 8 juillet 2021

Depuis une semaine, l’accès au service Internet est plus cher en Ouganda sur insistance du gouvernement qui veut augmenter ses revenus. En compétition avec quatre concurrents, Smile Telecom a décidé de bloquer ses tarifs data. La société qui cherche à séduire de nouveaux clients a pris le marché à contre-pied.

L’opérateur de téléphonie mobile Smile Telecom a décidé de ne pas répercuter sur les consommateurs la nouvelle taxe de 12% sur les forfaits Internet décidée par le gouvernement ougandais et entrée officiellement en vigueur depuis jeudi 1er juillet 2021. La société télécoms a en effet affirmé qu’elle ne changera pas les prix de ses forfaits Internet malgré la pression fiscale accentuée sur le secteur télécoms par la loi de finances pour l’année 2021/2022.

« Nous paierons la nouvelle taxe de 12% sans frais pour vous (sous réserve de révisions futures) et la tarification actuelle des forfaits de données ne changera pas […] à un moment où nous nous efforçons de survivre à la pandémie de Covid-19, l’absorption de la nouvelle taxe vous permettra de vous connecter avec vos amis et votre famille et de travailler facilement à domicile », a expliqué la société télécoms.

La taxe sur la data fait suite à l’échec de la taxe sur les applications over-the-top (OTT) – WhatsApp, Twitter, etc. – introduite par le gouvernement en 2018. Lors de l’adoption de la taxe le 24 avril dernier, comme plusieurs autres, le gouvernement avait exprimé son désir d’augmenter ses revenus qui contribueront à éponger la dette publique. En décembre 2020, la dette publique totale de l’Ouganda avait atteint un record de 65,82 billions de shillings (18,4 milliards USD). En décembre 2019, elle était de 49 billions de shillings. Elle a augmenté de 16,82 billions de shillings à cause de l’accroissement des emprunts publics.

En maintenant ses tarifs Internet sans changement, Smile Telecom initie une opération séduction qui devrait le démarquer de ses concurrents MTN, Airtel Uganda Telecom, Africell. La société devrait alors enregistrer une croissance de son parc d’abonnés avec de nouveaux clients en quête de services télécoms à des prix plus abordables. Une stratégie qui pourrait contribuer à un accroissement de ses revenus.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 8 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)