twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ouganda : 4 millions d’abonnés toujours hors-la-loi à trois jours de la fin de l’identification des cartes SIM

lundi 28 août 2017

Selon les statistiques de l’Autorité Nationale d’Identification et d’Enregistrement (NIRA), au moins quatre millions d’abonnés mobile, répartis entre les cinq grandes entreprises de télécommunications du pays que sont MTN, Airtel, Africell, Vodafone et UTL, demeurent non-identifiés ou mal identifiés.

A trois jours de la fin de la campagne d’identification, prolongée en mai dernier jusqu’au 30 août prochain, Vincent Bagiire, le secrétaire permanent du ministère des TIC et de l’orientation nationale, a expliqué au comité parlementaire en charge des télécoms que ces SIM hors-la-loi ne sont activées et liées à aucun individu clairement identifiable.

Selon Vincent Bagiire, sur les 16,9 millions de cartes SIM actives soumises à la vérification par MTN, 2,5 millions ne peuvent être liées à personne. Chez Airtel, c’est 941 000 cartes SIM actives qui n’aboutissent à aucun abonné identifiable, sur les 11,2 millions d’abonnés soumis par l’opérateur. Chez Africell, sur trois millions de cartes SIM présentées, 542, 111 ne fournissent aucune information fiable sur l’identité de leurs propriétaires. Idem chez Uganda Telecom Limited (UTL) dont 22 434 numéros sont non-identifiables, sur les 236 891 numéros soumis par la société publique. Quant à Vodafone, c’est 1 435 abonnés qui ne sont pas dûment recensés.

Passé le 30 août 2017, toutes les cartes SIM non-identifiées seront désactivées. C’est depuis avril dernier que l’identification des abonnés devait prendre fin. Mais suite aux contestations des consommateurs qui réclamaient plus de temps pour se mettre en règle, la date butoir de l’opération avait été repoussée à mai dernier. Une échéance qui a finalement encore été repoussée au 30 août sans grand changement dans l’identification.

La Commission des communications d’Uganda (UCC) appelle le gouvernement à mettre un terme au délai de grâce qui a assez duré et de passer à la répression.

(Source : Agence Ecofin, 28 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)