twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange et Wave : deux modèles économiques différents….

mercredi 2 juin 2021

Orange semble prendre au sérieux la menace Wave… Très certainement, les stratèges d’Orange avaient considéré jusqu’ici que Wave ne ferait pas long feu… et serait donc très vite rattrapé par les « faiblesses » de son modèle économique… Mais apparemment l’augmentation exponentielle de ses parts de marché lui permet de tenir encore…

Orange est donc obligé de revoir sa stratégie pour faire face. Cependant, il s’agit là de deux modèles économiques différents. Wave a choisi de ne se faire rémunérer que pour le service « transferts d argent » a un taux de 1% en rendant gratuit tous les autres services (dépôts, retraits, paiement factures… )… Et Orange Money avait choisi de se faire rémunérer pour les services « retraits » et « paiements de factures »… Et donc de rendre gratuit le transfert… autrement dit, vous pouvez faire un transfert de compte à compte 10 000 Fcfa sans frais, le bénéficiaire ne payera que s’il décide de faire un retrait en espèce et s’il décide de payer avec ses 10 000 fcfa sa facture Sonatel par exemple il ne supportera aucun frais…

Or avec Wave, les frais de transfert sont automatiquement débités au moment du transfert… Sans aucun doute, si Orange ne change pas son modèle , il lui sera difficile de faire face à la concurrence Wave…

Aussi, on peut noter une autre différence dans la conception des produits Wave et Orange money : avec Wave on ne peut faire des dépôts que dans son propre compte, au moment où, on peut faire des dépôts dans n’importe quel compte Orange Money.

Mais, il s’agit là d’une suite logique par rapport à leurs modèles économiques.

Wave ne se rémunérant que sur les transferts, veille à ce que les dépôts ne soient pas des sortes de transferts. Tout le contraire d’0range Money qui ne se rémunère pas sur les transferts.. mais sur les retraits et factures..

Sayyidina Abu Bakr As-Siddiq

(Source : Social Net Link, 2 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)