twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange : de fausses cartes de recharge en circulation

mercredi 28 septembre 2011

Un trafic sur les cartes de recharge de crédit téléphonique de l’opérateur Orange (Sonatel) s’est fait jour à Dakar. Les dites cartes frauduleuses, dont les caractéristiques sont identiques aux vraies cartes de la Sonatel, exposent l’acheteur à une perte sur la valeur du crédit prépayé. Ainsi, Seninfos.com est en possession d’une carte d’une valeur de cinq mille (5000 Fcfa), achetée aujourd’hui, mardi, à la Médina, faisant partie de ces cartes frauduleuses.

Lorsque l’acheteur, suivant en cela le procédé indiqué, a introduit le code de recharge de son crédit téléphonique, il a été crédité de mille (1000) Fcfa seulement. En lieu et place des 5000 fcfa auxquels il avait droit. Ce qui pouvait apparaître comme un banal incident technique ou une mauvaise manipulation se révèlera une affaire d’une toute autre échelle. Sur conseil de l’opérateur saisi de l’incident au numéro de téléphone 1441, la fameuse carte a été présentée à l’agence de la Sonatel de Médina. Sur place, surprise : l’incident n’était pas isolé. En effet, un autre abonné de la Sonatel venait de s’y présenter, lui aussi, pour le même motif. L’introduction du code de sa carte achetée à 5000 Fcfa l’avait crédité d’une valeur financière de 1000 Fcfa. Ce monsieur avait acheté sa carte au quartier Rebeuss, à la rue Ambroise Mendy angle Dial Diop.

Quels sont l’importance et le volume de ces cartes frauduleuses en circulation ? Les prochains jours permettront d’y voir un peu plus, à partir de l’enquête que les services de la Sonatel ne manqueront certainement pas de prendre. S’agit-il d’une fraude isolée, le fait d’individus seulement motivés par le gain de l’argent ? Ou alors cette affaire serait-elle liée au combat actuel de la Sonatel contre la surtaxe sur les appels téléphoniques entrants, pour relever par exemple d’une opération de discréditation du premier opérateur téléphonique au Sénégal ? On y verra certainement plus clair d’ici peu.

Abou Abel Thiam

(Source : Seninfos, 28 septembre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik