twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange Sonatel et la GIZ signent un accord de partenariat pour renforcer l’employabilité numérique des jeunes

jeudi 21 janvier 2021

Orange Sonatel et la GIZ signent un accord de partenariat pour renforcer l’employabilité numérique des jeunes, l’entrepreneuriat et promouvoir l’innovation au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Sierra Leone à travers les Orange Digital Centers

En décembre 2019, Orange et la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH), commissionnée par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), ont signé un accord de partenariat avec une contribution financière conjointe d’un montant de plus de 30 millions d’euros visant à promouvoir l’employabilité des jeunes, l’entrepreneuriat et l’innovation sur 14 pays de la région Afrique et Moyen-Orient. Le partenariat de développement est mis en œuvre par la GIZ et Orange dans le cadre du programme develoPPP du BMZ et contribuera à développer les compétences numériques d’au moins 20 000 jeunes et à créer 8 000 emplois dans ces 14 pays.

A la suite de cet accord global et pour sa mise en œuvre au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Sierra Leone, les Fondations Orange de chacun de ces pays ont signé un accord de partenariat avec la GIZ pour déployer un Orange Digital Center et renforcer ses activités. L’objectif de ce partenariat entre Orange et la GIZ est de faire du numérique une chance pour tous. La GIZ et les Fondations Orange partagent une vision de développement dans le cadre des Objectifs de Développement Durable, œuvrent pour l’amélioration du cadre socio-économique et soutiennent les objectifs des gouvernements de ces pays de faire du numérique un puissant levier de développement.

Pour rappel, l’Orange Digital Center (ODC) est un écosystème qui réunit en un seul lieu un ensemble de programmes allant de la formation des jeunes au numérique à l’accélération de start-up innovantes en passant par l’accompagnement des porteurs de projets et l’investissement dans ces derniers. Concrètement, le centre comprend une école du code, un FabLab Solidaire de la Fondation Orange, un accélérateur de start-up « Orange Fab » et bénéficie de l’appui de Orange Ventures Africa, le fonds d’investissement du Groupe Orange.

Chacun de ces quatre programmes s’adresse à un public spécifique.

L’école du code, centre technologique libre d’accès et totalement gratuit, propose des formations, des évènements et de l’accompagnement pour les développeurs, geeks et porteurs d’idées de projets.

Le FabLab Solidaire, atelier de fabrication numérique pour créer et prototyper avec des équipements numériques, s’adresse aussi au même public, mais cible également des jeunes sans diplômes et sans emplois. Le FabLab Solidaire de l’ODC fait partie du réseau mondial des 129 FabLabs Solidaires de la Fondation Orange.

Orange Fab et Orange Digital Ventures Africa sont des programmes qui ciblent, quant à eux, les entrepreneurs. Le premier est un accélérateur de start-up qui accompagne les plus prometteuses dans leur développement commercial et les aide aussi à construire des partenariats commerciaux avec le Groupe Orange et le réseau mondial des Orange Fabs. Le second, Orange Ventures Africa, est un fonds d’investissement, doté de 50 millions d’euros qui finance les start-ups innovantes des pays du continent africain et de la région du Moyen-Orient.

Orange Digital Center vise à créer des synergies entre tous ces programmes.Basés dans la capitale de chacun des pays, ODC a pour ambition d’être présent également dans les régions, à travers des ODC Clubs qui seront déployés au sein des universités partenaires.

Déjà lancé en Tunisie et au Sénégal, l’écosystème Orange Digital Center sera inauguré très prochainement au Mali, en Guinée et en Sierra Leone. Il sera également déployé au Cameroun, au Maroc, en Jordanie, en Ethiopie, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Burkina Faso et au Libéria.

En effet, des équipes du projet d’Orange et de la GIZ travaillent actuellement en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes et l’écosystème entrepreneurial de chaque pays, pour contribuer à favoriser l’inclusion numérique et réduire le chômage des jeunes formés durant le partenariat et au-delà.

(Source : Orange, 21 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)