twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange, PCCW Global et PEACE Cable International annoncent conjointement l’atterrissement du câble sous-marin PEACE à Marseille

mardi 19 octobre 2021

Conformément à ce qui avait été annoncé en septembre 2019,le nouveau câble sous-marin PEACE (Pakistan and East Africa Connecting Europe) vient de relier les côtes marseillaises. Ce câble, connectant l’Europe à l’Asie en passant par l’Afrique de l’Est, sera mis en service courant 2022.

Orange, l’opérateur leader des télécommunications en France a réussi ce jour l’atterrissement du système à Marseille, et se chargera également de fournir et d’exploiter la station d’atterrissement du câble en qualité de landing party pour le câble PEACE sur le sol français.

Orange, seul opérateur français disposant d’une infrastructure et de l’expertise technique nécessaire, sera chargé d’étendre le système PEACE à l’un des principaux centres de données de Marseille, où se trouvent les équipements terminaux des lignes sous-marines.

Câble PEACE

Le câble PEACE deviendra la route haut-débit la plus directe entre l’Asie et l’Afrique de l’Est d’un côté, et l’Europe de l’autre côté. Ces caractéristiques, associées à une latence exceptionnellement faible, sont d’une importance vitale pour une multitude d’applications commerciales et grand public. Grâce à une conception des plus modernes, PEACE permettra à ses différents utilisateurs d’avoir la flexibilité nécessaire pour gérer leur bande passante vers les différentes destinations proposées, comme s’il s’agissait de « plusieurs systèmes dans le même câble ».

Dans le cadre de son partenariat avec PCCW Global et PEACE Cable International Network, Orange a acquis de la capacité sur le câble entre Marseille et le Kenya afin de soutenir la croissance du trafic en Afrique de l’Est, notamment en direction de La Réunion et de Mayotte. L’objectif pour Orange est également de sécuriser des routes alternatives et de réduire sa dépendance vis-à-vis des systèmes existants sur la côte orientale de l’Afrique.

« Nous sommes fiers d’avoir réussi ce jour l’atterrissement de ce câble avec notre filiale Orange Marine qui a assuré sa pose sur la côte. Pour Orange, avoir de la capacité sur PEACE est synonyme d’une plus grande diversité de routes, d’une meilleure sécurité de la connexion et d’une augmentation de capacité garantie dans toutes les régions de la zone de l’océan Indien, en particulier à la Réunion et à Mayotte, en réduisant notamment la dépendance au câble EASSy qui relie Djibouti à l’Afrique du Sud », a déclaré Jean-Luc Vuillemin, Directeur général des réseaux internationaux d’Orange.

« Nous sommes ravis que l’atterrissement à Marseille ait été mené à bien avec de l’avance sur le calendrier. Une nouvelle étape importante vers l’achèvement de la construction du système de câble PEACE vient ainsi d’être franchie. Cette avancée n’aurait pas été possible sans le soutien d’Orange, des partenaires locaux, des autorités locales et des services gouvernementaux à Marseille. Nous sommes impatients de compléter les tests de bout en bout et la mise en service du système PEACE qui comprend des équipements terminaux Infinera et HMN Tech, et procéder au lancement de PEACE en 2022. », a déclaré Haitham Zahran, Directeur général EMEA des systèmes de câble sous-marin pour PCCW.

Orange est un acteur majeur sur les marchés mondiaux de la connectivité et des câbles sous-marins. Disposant de plus de 40 câbles sous-marins dans le monde entier, Orange continue d’investir massivement dans des projets de connectivité internationale afin de garantir et de continuer à améliorer la qualité de son service de réseau international.

Orange compte des clients partout dans le monde et l’empreinte de son réseau mondial relie plus de 300 points de présence grâce à 45 000 km de fibre à travers l’Europe, les États-Unis, l’Afrique et l’Asie.

Par l’intermédiaire de sa filiale, Orange Marine, la société a également accès à une flotte de navires et à une expertise mondialement reconnue, la plaçant au cœur du déploiement et de la maintenance de ces connexions indispensables à l’ensemble de ses communications.

(Source : Orange, 19 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)