twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Orange Cameroun revendique la détention du plus grand datacenter d’Afrique de l’Ouest et du Centre

samedi 17 juin 2017

C’est le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, qui a inauguré le tout nouveau complexe d’orange Cameroun à Douala au quartier Makèpe le 31 mai 2017. Un complexe qui abrite non seulement le siège de l’opérateur mobile de téléphonie mobile, mais également qui abrite un datacenter, qui d’après la directrice générale d’Orange Cameroun, Elisabeth Medou badang, est le plus grand en Afrique de l’Ouest et du Centre. Occasion pour Bruno Metlling, le PDG Afrique et Moyen Orient d’Orange, qui a fait le déplacement de Douala de rappeler que cet investissement témoigne de la volonté du groupe de s’établir durablement au Cameroun.

En effet, le nouveau complexe (siège + datacenter) d’Orange Cameroun établi sur un terrain d’une superficie de 12.880 mètres carrés, est constitué de deux bâtiments, à usages distincts isolés l’un de l’autre. Le bâtiment de bureau est constitué d’un sous-sol pour parking, locaux techniques et salle d’archives ; de cinq plateaux de 1 200 m2 chacun et d’une cafeteria sur le toit, soit au total une surface utile de 7 300 M² environ. Le complexe dispose également d’un terrain multisport, de près de 3 000 m² d’espace vert, d’une station d’épuration dont l’eau recyclée pourrait servir pour l’arrosage des espaces verts.

D’après la DG, le nouveau bâtiment, par son confort et sa localisation, offre aux employés « un cadre confortable, moderne et sécurisé, dont ils ont besoin pour s’épanouir et contribuer au développement de l’entreprise ».

En ce qui concerne le datacenter, la DG indique que celui de Makepe est le plus grand de l’Afrique centrale et de l’Ouest. Il se déploie sur une superficie de 1040 m² et regroupe les salles informatiques, les alimentations électriques, les groupes électrogènes et les systèmes de refroidissement. Ces salles sont équipées d’un système de confinement innovant permettant une séparation efficace des flux froids (l’air traité est diffusé jusqu’aux serveurs) et des flux chauds (l’air expulsé par les serveurs).

Il comprend aussi un système de câblage évolutif permettant de s’adapter aux besoins et de deux systèmes centralisés et indépendants pour la supervision de l’infrastructure. Par son niveau d’équipement technologique, il assure un taux de disponibilité des données stockées s’élevant à 99,98%, car classifié Tiers 3. Ce qui garantit aux clients une disponibilité quasi permanente de leurs données à tout moment. La DG indique que parmi les 20 entreprises qui ont œuvré pour la mise en place de ce datacenter figurent Cfao Technologies, Corex (assistance à la maitrise d’ouvrage) et Apave. 500 Camerounais y ont travaillé à toutes les étapes du chantier.

En plus de la construction d’espaces verts, Orange Cameroun indique avoir a mis un point d’honneur au respect de l’environnement, par la construction d’une station d’épuration des eaux usées et d’un système de climatisation à eau glacée et un autre de confinement pour des raisons d’économie d’énergie.

La ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng qui a également assisté à l’inauguration du complexe a félicité l’opérateur français. « Je voudrais féliciter une fois de plus Orange Cameroun en même temps que je lui adresse mes vifs encouragements pour ces investissements réalisés qui constituent une étape supplémentaire dans le processus de mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de développement de l’économie numérique au Cameroun », a indiqué la ministre.

Pour elle, cet investissement est la preuve manifeste que les acteurs privés des télécommunications, et tout particulièrement Orange Cameroun, sont déterminés à continuer de jouer leur partition dans la symphonie du développement de l’économie numérique du Cameroun, tel que le Président de la République, Paul BIYA, le souhaite. Toutefois, la ministre lance un appel à l’ensemble des opérateurs de télécommunications du Cameroun en vue d’un arrimage aux standards internationaux en matière de gouvernance.

(Source : TIC Mag, 17 juin 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)