twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Oracle continue d’encourager l’adoption du cloud en Afrique pour la croissance des entreprises

vendredi 9 septembre 2016

Oracle continue d’encourager l’adoption du cloud, encore appelé internet dans les nuages en Afrique annoncent les dirigeants de cette société à l’issue d’un sommet de deux jours organisé à l’île Maurice les 7 et 8 septembre 2016.

« L’échange des meilleures pratiques et l’obtention d’avis éclairés de la part des plus grands stratèges de l’informatique en nuage constituaient le principal objectif des clients qui ont pris part au sommet des dirigeants d’Oracle en Afrique », soulignent les responsables d’Oracle.

Selon eux, des dizaines de clients d’Oracle se sont réunis pour comprendre les différents aspects du processus d’adoption du cloud, notamment le renforcement des capacités, l’innovation, la sécurité et la capacité à exploiter l’Internet des objets pour favoriser la croissance des entreprises grâce aux solutions Oracle Cloud.

Ce qui fait dire à Janusz Naklicki, vice-président d’Oracle en Russie, Afrique et Europe centrale que « l’adoption du cloud en Afrique progresse rapidement. Les organisations ont pris conscience des avantages de cette architecture en termes de rapidité, de valeur et de retour sur investissement ». Il estime par ailleurs que l’Afrique est un marché prioritaire pour Oracle et ce sommet des dirigeants d’Afrique est le reflet de l’engagement de cette société à démontrer tout l’intérêt du cloud et à accompagner ses clients africains dans cette transition.

De son côté, Cherian Varghese chef de cluster d’Oracle pour l’Afrique subsaharienne a estimé que « la technologie du cloud conduira sans aucun doute à une nouvelle phase de croissance pour les entreprises en Afrique, et grâce à notre plateforme Cloud entièrement intégrée qui analyse toutes les couches du nuage, nous sommes idéalement placés pour aider les PME, les grandes organisations et les gouvernements d’Afrique à mettre en place cette architecture. »

El Hadj Diakhaté

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 9 septembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)