twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Opportunités : Un programme pour dynamiser l’achat et la vente en ligne

jeudi 16 décembre 2004

Le Sénégal peut s’appuyer sur le programme "Passerelles pour le commerce électronique" pour les petites et moyennes entreprises (Pme) pour développer le commerce en ligne. Lancé hier par le ministre du commerce, Mamadou Diop Decroix, le programme vise à renforcer la compétitivité internationale des entreprises, notamment à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (Tic) et la pratique du commerce électronique. Le programme cherche aussi à développer les capacités d’appui à l’adoption du commerce électronique des institutions qui soutiennent les entreprises.

Mais ce ne sont pas les seules ambitions du programme. En effet, d’après le président de l’Observatoire sur les systèmes d’information les réseaux et les inforoutes au Sénégal (Osiris), cette initiative travaille à encourager l’adoption du commerce électronique par les Pme pour être plus compétitif au niveau international, à améliorer les capacités des réseaux nationaux et régionaux d’institutions d’appui, de formateurs et de conseillers, et à mettre en place des mécanismes pour encourager les échanges et la coopération entre les parties prenantes. Selon Amadou Top, le but du programme n’est pas d’effectuer une mise à niveau technique mais de changer la mentalité des chefs d’entreprise vis-à-vis de l’utilisation des Tic et du commerce électronique tout en continuant à gérer l’information, le capital, les ressources humaines et les réseaux, autrement dit de le faire "évoluer".

Organisé dans le cadre d’un partenariat entre Osiris et le Centre du commerce international (Cci), le programme s’adresse aux Pme qui sont déjà gérées efficacement et prêtes à exporter, et qui sont désireuses de se préparer au commerce électronique, ainsi qu’aux décideurs nationaux qui souhaitent renforcer l’efficacité de leur stratégie de commerce électronique.

Deux grands points y sont développés. C’est d’une part l’"Evénement coup d’envoi" qui met en présence les parties prenantes du commerce électronique. Il vise à sensibiliser ces dernières vis-à-vis des enjeux et à créer un réseau informel de compétence en commerce électronique. Il a pour résultat tangible une liste de point d’action réalistes en faveur du commerce électronique et prenant en considération toutes les parties prenantes.

D’autre part, c’est la "Formation des décideurs" qui s’adresse aux chefs d’entreprise et représentants des organismes d’appui désireux de se pencher sur les questions liées aux stratégies de développement de l’utilisation des Tic et de l’adoption du commerce électronique par les entreprises. Il permet également le cas échéant de réunir les décideurs nationaux afin qu’ils accordent les diverses stratégies nationales (de développement, d’exportation, d’entreprises, de secteurs, etc.) entre elles et avec la stratégie nationale de développement du commerce électronique pour favoriser son succès.

A ce jour, plus de 30 pays participent à ce programme. Le Sénégal est le premier francophone à en bénéficier. De quoi réjouir le ministre du commerce qui n’a pas manqué de magnifier les mérites du commerce électronique.

Nd. M. GAYE

(Source : Wal Fadjri, 16 décembre 2004)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)