twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Office 365 for Education remplace live@edu

mardi 10 septembre 2013

La firme Microsoft est convaincue que les nouvelles technologies possèdent un énorme potentiel de transformation de l’éducation en Afrique. En mettant à la disposition des écoles et universités africaines un nouvel espace de solutions informatiques pour la formation des millions de jeunes en Afrique.

Migrer de la plateforme live@edu vers « office 365 for education ». Tel est le nouvel objectif que se fixe la société Microsoft pour la prochaine rentrée académique. Cet espace désigné pour la performance dans la recherche et l’enseignement est capable d’offrir des outils de productivité personnels. Selon le directeur général de MIT University, Abdoulaye Yaré Fall, cité dans un communiqué, opérer ce changement leur a permis de se conformer aux exigences actuelles : « Nous avons senti le besoin de procéder à la migration vers Office 365. Microsoft, nous donne plus de possibilités en tant que leader. J’ai vu l’informatique se développer au Sénégal et l’expérience montre qu’en entreprise, la première tâche test que l’on donne à un informaticien est l’installation d’Office et la création de compte. C’est pourquoi avec le nouvel Office 365 nous procédons à une formation adaptée pour nos étudiants ». Les établissements d’enseignement supérieur qui ont déjà implémenté live@edu préparent leur migration vers Office 365 For éducation. L’Institut africain de management - Iam au Sénégal va signer avec Microsoft l’accord « Education Alliance Agreement » le 19 septembre 2003 prochain à Dakar pour se donner les moyens de former ses pensionnaires.

Le document rappelle qu’au Sénégal, il n’y a pas que l’Ucad qui a décidé de disposer d’une plateforme performante pour la recherche et l’enseignement capable d’offrir des outils de productivité personnels. « Il y a aussi MIT University qui a migré récemment de live@edu vers Office 365 For éducation, et dans le moyen secondaire le lycée Limamou Laye montre l’exemple », mentionne le communiqué.

Le texte explique que ces grandes écoles et universités bénéficient, avec l’adoption de ces solutions, de plus de facilités dans leur façon d’enseigner pour les professeurs, d’apprendre pour les étudiants, et pour l’ensemble des acteurs, d’acquérir de nouvelles informations, de partager et d’archiver leurs documents.

A titre d’exemple, 85 000 utilisateurs de la communauté universitaire sénégalaise et 40 000 étudiants de l’université Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire. Microsoft participe à l’informatisation de l’enseignement en Afrique avec des innovations comme le E-Learning, la vidéo conférence et les cours à distance grâce aux technologies comme Lync, plateforme destinée aux grandes écoles et universités.

Ousmane Laye Diop

(Source : Le Soleil, 10 septembre 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)