twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Octroi de bonus à l’issue de paiements marchands : L’ARTP explique le bien-fondé de cette décision

mardi 9 juillet 2019

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a apporté des clarifications suite à la décision d’encadrement des promotions et d’interdiction d’octroi de bonus à l’issue de paiements marchands.

L’ARTP porte à la connaissance du public qu’elle a pris cette décision d’encadrement des promotions dans le but d’améliorer le fonctionnement du marché de détail, de renforcer la concurrence entre les opérateurs et de consolider la protection des consommateurs. Selon la même source, « cette décision de portée générale concerne l’ensemble des opérateurs. Elle interdit, en son article 8, tout transfert d’avantage concurrentiel vers un marché connexe. Ladite décision vise à garantir une concurrence saine et loyale entre opérateurs et à assurer la réplicabilité des offres des acteurs, en particulier ceux en position dominante ». En conséquence, si le produit « Orange Money « a été concerné par la décision, lit-on sur le communiqué, c’est parce que les bonus de crédits téléphoniques offerts aux utilisateurs à l’occasion des transactions y afférentes ne sont pas réplicables par les concurrents dans les mêmes conditions et qu’au final, le choix du client est dicté par cet avantage que les autres ne sauraient offrir. En d’autres termes, l’Autorité de régulation a interdit tout bonus en crédit de communication offert à la suite d’un paiement marchand afin d’éviter tout problème d’équité et de concurrence aussi bien dans le secteur des télécommunications que dans les secteurs connexes (hydrocarbures, finances, microcrédit, transport, etc.). Pour rappel par voie de SMS en date du samedi 6 juillet 2019, ORANGE FINANCES MOBILES SENEGAL a informé ses clients du produit « Orange Money » de l’arrêt « sur décision du Régulateur, du bonus suite à un paiement marchand, factures, woyofal, rapido, transfert avec code ou international ».

(Source : Dakar Actu, 9 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)