twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Objets intelligents : une source d’inquiétude, selon un officiel

vendredi 15 mars 2019

L’usage des objets intelligents constitue aujourd’hui une "source importante d’inquiétude’’ relativement à la confiance, à la sécurité et à la vie privée des consommateurs, a déclaré vendredi à Dakar le secrétaire général du ministère du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME, Makhtar Lakh.

Makhtar Lakh s’exprimait à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des consommateurs, qui porte cette année sur le thème des produits connectés de confiance.

Cette rencontre co-organisée par le ministère du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME et l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARTP) a enregistré la participation des démembrements de l’Etat en charge de la protection des consommateurs, du secteur privé et des associations de consommateurs.

Venu représenter le ministre du Commerce Alioune Sarr, Makhtar Lakh a toutefois indiqué que de manière générale, Internet constitue toutefois "une remarquable opportunité, notamment pour les pays en développement aux plans économique, culturel et démocratique’’.

Il a précisé que ’’les produits connectés sont évalués par International Consumers à environ 23,1 milliards, soit trois fois plus que d’êtres humains’’.

Pour le directeur des affaires juridiques de l’ARTP, Kalidou Gaye, le thème de cette année, axé sur les ’’produits connectés de confiance’’, est au cœur du domaine de compétence de l’ARTP.

Il estime toutefois que malgré l’inquiétude liée notamment à la sécurité et à la vie privée, ainsi qu’à l’émergence des technologies connectées, "l’Internet représente une nouvelle opportunité pour les consommateurs’’.

A cet effet, il a rappelé que la question de protection des données personnelles, la cybercriminalité, le partage et la transmission des informations est bien prise en compte par l’Etat du Sénégal, à travers notamment la stratégie numérique 2025.

(Spurce : APS, 15 mars 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)