twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Numérique : Un acteur appelle à transformer les atouts dont jouit le pays

mardi 28 mai 2019

Le directeur général de Gaindé 2000, Ibrahima Nouridine Diagne, a plaidé mardi pour une transformation des atouts dont dispose Sénégal, pour profiter de la valeur ajoutée qu’offre le numérique, seul accélérateur de nature à permettre selon lui d’amplifier la création d’emploi et de pérenniser une économie performante.

"Nous devons travailler pour transformer les atouts [dont] disposent notre pays pour profiter de la valeur ajoutée qu’offre le numérique, le seul accélérateur qui peut permettre d’amplifier la création d’emploi et de pérenniser une économie performante", a-t-il dit, lors des mardis du numérique.

Selon lui, le moment est venu de se rendre compte de la nécessité d’"accélérer la transformation’’ des atouts dont dispose le pays en bénéfices.

"Il est très important au stade actuel de pouvoir avoir une démarche agile qui s’adapte à toutes les situations de réglementation et de régulation pour pallier les difficultés auxquelles un pays comme le Sénégal est confronté dans la construction de son ambition numérique", a-t-il ajouté.

Il a cependant reconnu qu’il y avait ’’des difficultés à inventer le bon modèle pour que cette articulation et que toute les initiatives puissent produire de la valeur et projeter le Sénégal parmi les pays leaders africains du numérique".

"Il n’y a pas mal de facteurs qui relèvent d’un manque de cohérence et d’articulation parce que la volonté politique est très forte, le Sénégal dispose des compétences, il a une stratégie pour le numérique", a-t-il souligné.

Selon Ibrahima Nouridine Diagne, "c’est dans le déroulement qu’on a une transversalité très prononcée du numérique qui touche tous les secteurs d’activités et toutes les couches de la population". Il estime que "c’est à ce niveau-là qu’il y a des difficultés à surmonter".

"On peut faire beaucoup mieux que ce que nous avons si nous partons du principe que les pays africains avec lesquels nous avons les mêmes conditions économiques et sociales sont parvenus à avoir des avancées plus significatives que les nôtres", a-t-il ajouté.

(Source : APS, 28 mai 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)