twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Numérique : Orange met le cap sur les incubateurs

dimanche 28 avril 2019

L’opérateur français a lancé à Tunis, l’Orange Digital Center. Un tiers-lieu de l’innovation qui réunit dans un même espace : formation des jeunes, accompagnement, et investissement dans les start-up.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’opérateur français voit grand. Après l’Orange Developer Center, ces écoles numériques situées dans les régions défavorisées où femmes et enfants apprennent à se familiariser avec l’outil technologique à partir de tablettes. Il ya eu le FabLab où les start-uppers en herbe matérialisent leur projet. Il faudra désormais compter avec l’Orange Lab, dernier élément, et pas des moindres de l’Orange Digital Center. Un concept qualifié de tiers-lieu de l’innovation qui réunit, sur un même site, des programmes allant de la formation des jeunes en passant par l’accompagnement, jusqu’à l’accélération des start-up et l’investissement dans ces dernières. Et c’est à Tunis qu’a été lancé ce nouveau concept destiné à être dupliqué dans ses filiales d’Afrique et du Moyen-Orient.

« Ces tiers-lieux de l’innovation, Orange Digital Center, qui vont être déployés sur la zone Afrique et Moyen-Orient dans les pays où Orange est implanté, sont un dispositif mis en place pour promouvoir la formation par le numérique, et préparer ainsi les jeunes aux métiers de demain tout en encourageant l’entrepreneuriat. À travers un programme qui va de la formation de jeunes, en passant par l’accompagnement, l’accélération des start-up et l’investissement, et destinés à des publics variés, diplômés ou non diplômés, de niveaux très différents », explique Asma Ennafer, directrice des relations extérieures, RSE et Innovation Orange Tunisie. C’est dans ce sens « qu’Orange entend être un acteur majeur de l’inclusion numérique pour permettre au plus grand nombre de devenir acteur du monde de demain ».

Un accélérateur de start-up

La « dernière brique » de l’Orange Digital Center, l’Orange Fab, inauguré le 25 avril à Tunis en présence d’Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Économie numérique, d’Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Christine Albanel, directrice RSE, Diversité, partenariats et Solidarité et présidente déléguée de la Fondation Orange, et Thierry Millet, directeur général d’Orange Tunisie, conçu comme un accélérateur de start-up, est la pièce maîtresse du dispositif. « La spécificité de cet espace repose dans le fait que les start-up accueillies ici bénéficient d’un bon de commande d’Orange. Ce groupe, qui est une marque internationale, démontre ainsi aux futurs clients de la start-up, qu’il leur a fait confiance et qu’ils peuvent en faire autant. Ce qui va leur apporter d’autres marchés. On les amène ainsi à se déployer, d’abord sur le marché local, ensuite international. »

Financé par le fonds d’investissement d’Orange, Orange Digital Ventures Africa, doté de 50 millions d’euros, précisément destiné à financer les start-up innovantes des pays du continent africain et du Moyen-Orient (FinTech, e-santé, énergie, edutech, govtech) qui cible les entrepreneurs, le programme doit ensuite être déployé dans les filiales Orange au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Jordanie, au Cameroun, au Burkina Faso et en Sierra Leone d’ici la fin de l’année. Suivi en 2020 par le Maroc, l’Égypte puis dans l’ensemble des pays de la zone Afrique et Moyen-Orient où le groupe est implanté. Lequel confirme ainsi ce qui est au cœur de sa stratégie africaine : être un acteur de la transformation digitale en Afrique.

La stratégie d’Orange

« Ces nouveaux espaces, dédiés au développement de nos pays par le digital, ont vocation à consolider le positionnement d’Orange en tant qu’acteur de référence de la transformation digitale des pays dans lesquels nous sommes présents, confirme Alioune Ndiaye, CEO d’Orange Middle East & Africa. Fonctionnant en réseau, ces lieux permettront un échange d’expériences et d’expertises qui bénéficieront aussi bien aux étudiants, aux jeunes diplômés ou non diplômés, aux jeunes en reconversion professionnelles ainsi qu’aux entrepreneurs. Nous travaillerons donc en étroite collaboration avec l’ensemble des parties prenantes, dont les gouvernements et le monde académique, afin de renforcer l’employabilité de ces jeunes et les encourager à entreprendre. »

Orange, déjà présent dans 20 pays, en Afrique et au Moyen-Orient, avec 119 millions de clients pour un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en 2017, joue ainsi sur les deux tableaux : renforcer sa stratégie commerciale et ancrer davantage sa responsabilité sociale (RSE), tout en s’assurant un réseau de start-up, futures sous-traitantes du groupe, dans les pays où il opère.

Dounia Ben Mohamed (avec ANA), à Tunis

(Source : Le Point Afrique, 28 avril 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)