twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Numérique : Abdoulaye Bibi Baldé liste ses programmes et projets

mardi 12 décembre 2017

Invité à présider la cérémonie de lancement de l’atelier de réflexion sur « Le rôle du secteur privé des Tic dans le développement de l’économie numérique au Sénégal », organisé hier, lundi 11 décembre, par Optic, le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Abdoulaye Bibi Baldé, a fait un exposé des projets et programmes pour le secteur de l’économie numérique.

Tout en admettant la nécessité de créer un environnement favorable pour attirer, développer et accompagner la qualité des investissements, il a informé que son département s’est engagé à mettre en œuvre des projets et programmes structurant à forte valeur ajoutée pour ledit secteur.

Il s’agit, entre autres, de mettre en place un Cadre juridique et institutionnel propice au développement du secteur. Il est aussi question, selon lui, de mettre sur pied un mécanisme de financement innovant dans ledit secteur, pour impulser la créativité et l’innovation. Le ministre et son département s’engagent aussi à prendre des mesures incitatives favorables à l’investissement privé dans l’économie numérique. Il a aussi évoqué la question du renforcement des capacités des ressources humaines, tant au niveau du ministère que du côté du secteur privé.

Dans ses projets, il faut noter également la promotion des Tic et de l’accès à internet sur toute l’étendue du territoire national. Mieux, il est aussi question de mettre en place une régulation propice à l’entrée de nouveaux acteurs, tout en garantissant les conditions d’une saine concurrence. Le ministère se prépose, en outre, de développer des contenus, à travers l’installation de grands projets Tic.

Répondant, tant soi peu, à la demande des acteurs du secteur des Tic concernant la commande publique, Abdoulaye Bibi Baldé a fait part de la volonté du gouvernement de renforcer le partenariat avec le secteur privé national afin de faciliter l’adoption de réformes importantes. Cela, à son avis, dans le but d’améliorer l’environnement du secteur et leur permettre d’exploiter de manière optique le potentiel et les opportunités qui leur sont offerts par le développement du numérique. Il a, par conséquent, exprimé toutes ses attentes par rapport aux recommandations qui sortiront dudit atelier de réflexion organisé par Optic.

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 12 décembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)