twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvelles technologies de l’information et de la communication : Dakar sera un creuset des partenariats en décembre

mardi 2 novembre 2004

La rencontre prochaine (du 9 au 11 décembre 2004 à Dakar) Acp/Ue pour la promotion des partenariats et des investissements pour le développement des Ntic en Afrique de l’Ouest, devrait permettre d’identifier des projets porteurs, et de favoriser les investissements dans le secteur. La croissance du secteur des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) en Afrique n’est plus à démontrer. C’est le corollaire de la libéralisation progressive du marché des télécommunications, ainsi que des mesures incitatives mises en œuvre, qui ont encouragé la venue de nouveaux acteurs en plus des opérateurs historiques. Ces derniers, dans des segments comme l’accès à internet, apparaissent toutefois comme les principaux bénéficiaires des retombées, liées à des investissements tels que le câble sous-marin. Aussi, la rencontre Acp/Ue pour la ’promotion des partenariats et des investissements pour le développement des technologies de l’information et de la communication en Afrique de l’Ouest’, véritable creuset des projets porteurs et des opportunités d’investissement, qui sera tiendra le 9 décembre prochain à Dakar, sous l’égide de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication(Optic), membre du Conseil national du patronat(Cnp) au Sénégal, participe-t-elle de la dynamique du développement du secteur.

Cette rencontre devrait permettre, entre autres, de faire un état des lieux du secteur (Forum Tic’s) en Afrique de l’Ouest afin d’en harmoniser les stratégies de développement du secteur, ainsi que de favoriser les échanges entre les acteurs. Ceci à travers des partenariats qui susciteront une mise à niveau standard des entreprises Acp grâce aux transferts technologiques induits. Entre autres activités de cette rencontre, une session de conférences en plénière et ateliers spécifiques, un centre d’affaires et de transactions, un salon de présentation de solutions technologiques.

Malick NDAW

(Source : Sud Quotidien, 2 novembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)