twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvelles tarifications des transferts d’argent : Les différents acteurs s’expliquent pour une décrispation de la situation

mardi 15 juin 2021

La concurrence entre Wave et Orange dans le marché du transfert d’argent fait des dégâts au niveau des prestataires de service qui ont mis en place leur propres tarifs. Une nouvelle grille tarifaire qui a des conséquences sur les deux concurrents précités. C’est ainsi que l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF) a appelé une réunion de médiation entre les différentes parties en la présence des associations de consommateurs pour décrisper la situation.

Ainsi, à la sortie de la rencontre à huis clos, la directrice de Wave-Sénégal précise que « Wave n’a pas diminué ce qu’il payait aux agents. Nous ne comprenons pas cette action de la part des agents », pestera Koura Sène.

Cependant, du côté des consommateurs, Momar Ndao de l’Ascosen regrette et donne leur position sur cette augmentation. « Tous les consommateurs rejettent cette augmentation sauvage sur l’utilisation des transferts d’argent par monnaie électronique. Ils disent subir la guerre entre Orange et Wave. Ils ne devraient pas faire subir une guerre interne aux consommateurs », déplore-t-il.

Et pour justifier leur décision, les prestataires de service disent avoir fait cette augmentation délibérément. Khalil Ndiaye président de Renapta parle en leur nom. « Nous avons déroulé une stratégie de provocation pour être entendus. C’est pour assurer la survie d’un secteur qui utilise des milliers de PME. Deux mastodontes nous font subir une situation difficile. L’annulation des tarifs est possible et tout dépendra de la posture des opérateurs », a-t-il fait savoir.

(Source : Dakar Actu, 15 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)