twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouvelles offres « illimix » : Abdoul Ly pour Orange

jeudi 27 août 2020

Face à la pression, Orange propose des offres alternatives. L’offre « illimix » qui est fixée à 4 500 passe à 2200 francs tandis que celle de 7 500 francs est réduite à 5 500 francs. Ces nouvelles ont été annoncées par le Directeur général de l’Artp, Abdoul Ly, saluant « l’esprit de collaboration » de la Sonatel.

Mis sous pression par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) et les associations de consommateurs, Orange recule. L’opérateur qui a décidé il y a un mois de d’augmenter les prix des forfaits « illimix », les a revus à la baisse après la levée de boucliers générale. L’annonce a été faite hier lors d’un point de presse par le Directeur général de l’Artp, Abdoul Ly. Ainsi le forfait « illimix » mois qui était passé de 1 900 francs à 4 500 francs, est désormais fixé à 2 200 francs. L’autre « illimix » mois passé de 5 900 francs à 7 500 francs, est réduit à 5 500 francs. « Il est important de rappeler, qu’au profit du consommateur, les prix des deux offres décriées sont passés, pendant la période de l’instruction des plaintes, respectivement : de 1900 à 4500 francs et finalement à 2200 francs pour l’offre à dominante voix avec 50 mn de communications voix tous réseaux en sus et une baisse du volume data. De 5900 à 7500 francs et à 5500 pour l’offre à dominante data avec 3Go de data en sus et une baisse du volume de communications voix », a détaillé Abdoul Ly.

Sur l’ensemble des offres lancées sur le marché par Sonatel, précise le patron de l’Artp, deux ont cristallisé les plaintes des associations de consommateurs. Il s’agit de l’offre « illimix » mois 1900 francs Cfa qui, selon elles, a migré vers une offre « illimix » mois à 4500 francs et l’offre « illimix » mois 5900 francs Cfa qui a migré vers une offre « illimix » mois 7 500 francs Cfa. Et d’après ces associations, ces deux offres ont donc connu une évolution de leurs contenus et de leurs prix. Selon Abdoul Ly, tenant compte de l’injonction relative à la suspension à titre temporaire des offres décriées, Sonatel a proposé « l’introduction sur le marché de nouvelles offres alternatives dont une à dominante voix à 2200 francs et une autre à dominante data à 5500 francs ». Pour le directeur de l’Artp, tous ces mesures devraient permettre au consommateur de « disposer d’une large palette d’offres lui permettant d’exercer un libre choix en fonction de ses usages et de son budget ». A l’opérateur, M. Ly précise que cela permettra de « réajuster ses offres en tenant compte des préoccupations du grand public tout en conservant la liberté de suivre la dynamique concurrentielle du marché et en veillant à la qualité des services fournis ». De plus, considère-t-il, ces nouveautés permettront au secteur des télécommunications de « préserver la valeur du marché, principal atout pour poursuivre les investissements nécessaires au développement technologique et à la promotion de l’innovation dans les services numériques de qualité et adaptés aux besoins de toutes les couches de la population sénégalaise ». Le Dg de l’Artp salue « l’esprit de collaboration » de Sonatel mais remercie surtout les associations de consommateurs pour leur « démarche citoyenne, le temps consacré et la compréhension face à la mise en œuvre par l’Artp des leviers de régulation nécessaires face à un contexte de pandémie ».

Quand l’Etat subit la loi de Orange !

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) est allée au charbon pour annoncer la baisse des tarifs de Orange. Pourtant il y a un mois, la Sonatel affichait la hausse des forfaits « illimix » sans concertations avec l’Artp. N’était-il pas plus logique de la part de l’opérateur de revenir devant l’opinion pour annoncer cette baisse ? Pourquoi l’Artp doit se substituer à l’opérateur ? Lors de la conférence de presse, Abdoul Ly, Directeur général de l’Artp, n’était accompagné que de ses collaborateurs. La Sonatel, actrice centrale de ce dossier, n’a pas daigné envoyer un représentant. Ces nouvelles offres annoncées par l’Artp lient-elles finalement Orange ? Quand seront-elles appliquées ? Dans ce dossier, Orange semble tenir la main et dicte le tempo. Il y a quelques jours, l’Artp a demandé à Orange de suspendre la mise en pratique de cette hausse. L’opé­rateur de téléphonie a répondu par un mépris et les abonnés continuent de subir les nouvelles offres de Orange. Comme si l’Etat s’est prosterné devant un opérateur omnipotent qui s’appelle Orange ! La rupture de l’égalité n’est pas loin. Demain si d’autres opérateurs fixent unilatéralement leurs tarifs, quelle sera la position du régulateur ? De même, les associations de consommateurs qui avaient porté plainte devant l’Artp étaient absentes de la rencontre entre les journalistes et le Dg de l’Artp. Ces nouvelles offres les agréent-elles ? Le point de presse du Dg de l’Artp a finalement soulevé plus de questions que de réponses.

Babacar Guèye Diop

(Source : Le Quotidien, 27 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)