twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouveau système Gainde : Cheikh Hadjibou Soumaré souhaite la "pérennisation du matériel"

vendredi 19 mai 2006

Le ministre délégué chargé du Budget, Cheikh Hadjibou Soumaré, a plaidé vendredi pour la "pérennisation et la sécurisation" du matériel du nouveau système Gaindé (Gestion automatisée des informations douanières et des échanges).

"Un back-up à haute disponibilité a été lancé pour répondre aux pannes récurrentes du Gaindé et mettre à la disposition des transitaires et les autres usagers des informations permanentes, complètes et satisfaisantes", a promis Cheikh Hadjibou Soumaré qui procédait au lancement du nouveau dispositif de sécurisation des procédures automatisées.

"Pour un investissement aussi important, on ne peut pas se permettre de flancher sur la dernière étape", a-t-il dit.

Le ministre délégué chargé du Budget a annoncé l’acquisition "dans les plus brefs délais" du deuxième robot de sauvegarde pour assurer un "avenir certain" en pérennisant l’investissement qui est évalué à 1,5 milliard soit l’équivalent d’une journée de recettes douanières.

"Pour des questions de sécurité du matériel, il faut séparer les deux machines et accélérer les travaux d’aménagement de la salle d’installation du matériel destiné à la douane", a ajouté M. Soumaré

Il a aussi sollicité une prise en charge effective du maintien du matériel en évaluant son renouvellement et les coûts tout en mettant l’accent sur le programme de formation des agents pour une maîtrise du système dont le Sénégal est le deuxième pays après l’Afrique du Sud à en disposer.

En outre, Cheikh Hadjibou Soumaré a souhaite avoir une architecture cohérente au niveau du ministère des Finances pour une généralisation de l’utilisation de la haute disponibilité dans tous les services du ministère afin d’atteindre le même niveau de performance.

(Source : APS, 19 mai 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)