twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouveau basculement numérique prévu en décembre : Sidy Diagne et le Pca de la Tds, une réunion houleuse

vendredi 23 août 2019

La bataille pour le nouveau basculement Tnt prévu à la fin de l’année fait rage. Le Conseil d’administration de la Société sénégalaise de télédiffusion du Sénégal (Tds-Sa), dirigé par Elhadji Ndiaye, qui est chargée du passage des chaînes de télévision de l’analogique au numérique, d’assurer le transport, le multiplexage et la collecte des signaux télévisuels au Sénégal, commence à poser les jalons avec ceux qui s’activent dans l’audiovisuel. On a appris que le Pca de la Tds a rencontré certains professionnels du secteur mardi au ministère de la Culture et de la communication. Lors de cette rencontre qui a été houleuse, Sidy Diagne, patron du groupe Excaf, détenteur d’une licence Tnt, s’en est pris à Elhadji Ndiaye, par ailleurs patron de la 2Stv, l’accusant « d’être juge et partie dans cette affaire et de faire du favoritisme ». D’après M. Diagne, « il fait des manœuvres en privilégiant certains et cette attitude va fragiliser le processus lancé » par le gouvernement depuis quelques mois. Selon lui, il veut « biaiser le processus » qui doit acter le basculement définitif du Sénégal vers le numérique.

Lors du Conseil des ministres du mercredi 3 juillet, le Président Macky Sall avait abordé la question de l’évaluation du projet de transition de l’analogique au numérique et de la consolidation dynamique du Sénégal numérique pour asseoir davantage la place prioritaire du numérique dans la modernisation et l’émergence du Sénégal en pensant à cette nouvelle échéance. Il avait demandé l’évaluation systématique du contrat de concession relatif au projet Télévision numérique terrestre (Tnt), demandé aux ministres de la Communication et celui des Finances d’accélérer le démarrage des activités de Télédiffusion au Sénégal (Tds Sa), pour garantir la souveraineté numérique du Sénégal. Et là, on semble partir du mauvais pied.

Abdoulaye O. Amadou

(Source : Le Quotidien, 23 août 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)