twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nokia renforce la 4G d’Orange en Afrique

mercredi 7 mars 2018

L’équipementier va moderniser 11000 sites de l’opérateur français dans sept pays d’Afrique. Un partenariat de plus pour Orange dans la région, alors qu’il pourrait dès cette année introduire sa branche MEA en bourse.

Alors qu’il se murmure ici et là qu’Orange pourrait faire entrer en bourse sa branche Afrique et Moyen Orient cette année, l’opérateur multiplie les annonces dans la région. Partenariat avec Open Classroom le 23 février autour des formations aux métiers du numérique, accord avec Apigate sur leurs plateformes API à destination des entreprises en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient…

C’est aujourd’hui sur le terrain des réseaux et de la 4G que Orange Afrique et Moyen-Orient signe un accord avec Nokia. Ce dernier va moderniser 11000 antennes en Egypte, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Sénégal, au Mali, en Guinée-Bissau et au Niger. « Tirant parti de la technologie Single RAN de Nokia et de ses services de modernisation, Orange sera en mesure de prendre en charge les abonnés 2G et 3G existants tout en améliorant la vitesse et la couverture en lançant les services 4G » écrit le Finlandais dans son communiqué.

Orange MEA coté en 2018 ?

On y apprend en outre qu’Orange connaît, dans les sept pays énumérés ci-dessus, une croissance du trafic de 90%. « Notre technologie et nos services éprouvés permettront à Orange de gérer de manière proactive l’explosion des volumes de données et de développer de nouvelles sources de revenus. Orange sera également en mesure d’offrir de nouveaux services qui tirent parti des hauts débit pour enrichir l’expérience des abonnés » affirme Amr El-Leithy, le patron de Nokia pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

En décembre dernier, Stéphane Richard expliquait sur BFM Business que la cotation d’Orange MEA en 2018 était « une possibilité ». En 2017, le chiffre d’affaires de cette branche affichait une croissance de 3%, portée notamment par la vente d’équipements mobiles (+42% au quatrième trimestre) et par l’activité Orange Money (+58%) qui revendique 36,9 millions de 36,9 millions de clients.

Guillaume Périssat

(Source : L’Informaticien, 7 mars 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)