twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les services du gouverneur de Lagos vont créer 5000 centres de codage dans l’Etat

vendredi 6 avril 2018

Akinwunmi Ambode, le gouverneur de l’Etat de Lagos, au Nigeria, a décidé de créer 5000 nouveaux centres de codage sur son territoire de compétence, d’ici la fin de l’année. Les structures seront ouvertes dans les écoles primaires et secondaires. 50 centres seront extrascolaires, ouverts dans les bibliothèques publiques, les centres communautaires et les centres de formation privés.

D’après Obafela Bank-Olemoh, le conseiller spécial à l’éducation du gouverneur, les centres de codage seront construits dans le cadre du Code Lagos Initiative, initié depuis 2016 par le ministère de l’Education de l’Etat de Lagos.

L’objectif recherché par le gouvernement régional, à travers les 5000 nouveaux centres de codage, est de doter plus d’un million de personnes de compétences dans la conception et l’écriture de programmes informatiques, la création de logiciels et d’applications numériques. Selon Obafela Bank-Olemoh, dans sa première phase, Le Code Lagos Initiative a permis de former plus de 15 000 personnes. C’est ce succès qui a contribué à l’approbation de la mise en œuvre de la prochaine phase de l’initiative.

Obafela Bank-Olemoh a déclaré que « d’ici le 9 avril 2018, les cours de codage recommenceront dans les centres extrascolaires qui accueillent les résidents de Lagos, âgés de plus de 16 ans, et qui ne fréquentent actuellement aucune école primaire ou secondaire à Lagos ». Il a ajouté que pour les écoles primaires et secondaires, le lancement des cours de codage devrait également commencer, ce mois. 400 écoles installées dans les six districts éducatifs de l’Etat sont concernées.

(Source : Agence Ecofin, 6 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)