twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les autorités exigent que les réseaux sociaux obtiennent une licence locale pour opérer

jeudi 10 juin 2021

Après avoir suspendu Twitter, les autorités nigérianes, accusées à plusieurs reprises d’atteintes à la liberté d’expression par la population, campent sur leur position face au réseau social qui a entamé des pourparlers avec le gouvernement.

Au Nigeria, les autorités exigent désormais que les réseaux sociaux obtiennent une accréditation locale et disposent d’une présence dans le pays pour y être opérationnels. L’information a été communiquée le mercredi 9 juin par le ministre de l’Information du Lai Mohammed.

« Nous insistons sur le fait que pour opérer au Nigeria, vous devez d’abord avoir une filiale nigériane et obtenir une licence de la commission de radiodiffusion », a-t-il déclaré.

Il a laissé entendre que le pays préparait une nouvelle réglementation de l’activité des réseaux sociaux sur son territoire et que son respect serait une condition sine qua non à la poursuite de leurs activités. Cette décision risque de provoquer de vives réactions dans un pays où la population se plaint déjà de nombreuses restrictions de la liberté d’expression.

Depuis quelques jours, le gouvernement nigérian a bloqué l’accès à Twitter. Les autorités ont fait savoir qu’un courrier avait été envoyé aux réseaux sociaux pour leur demander d’obtenir une licence. Une information qui fait craindre une suspension prochaine de Facebook, YouTube, Whatsapp et Instagram si ces applications décident de ne pas accepter les nouvelles règles fixées par le Nigeria.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 10 juin 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)