twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les autorités abandonnent leur projet de recensement et d’accréditation des réseaux sociaux

mardi 18 janvier 2022

Agence Ecofin) - Après la suspension de Twitter au Nigeria, en juin dernier, les autorités locales avaient annoncé vouloir recenser et accréditer les réseaux sociaux autorisés sur le territoire. Avec l’accalmie entre les autorités et Twitter, beaucoup s’interrogeaient sur l’avenir de cette initiative.

Au Nigeria, le gouvernement fédéral ne souhaite plus obliger les réseaux sociaux internationaux et les plateformes numériques à s’enregistrer et à ouvrir des bureaux au Nigeria. L’information a été rendue publique par le média spécialisé Broadcast Media Africa.

Il faut rappeler que ce projet a vu le jour quand le gouvernement nigérian a suspendu Twitter, en réaction à la suppression d’un tweet du président Muhammadu Buhari sur la plateforme. Dans la foulée, les autorités locales ont déclaré que Twitter et tous les autres services en ligne devaient désormais s’enregistrer auprès du régulateur local et payer des taxes.

« Que ce soient Netflix, Iroko ou Facebook, ils sont tous au Nigeria en train de mener des affaires, de gagner de l’argent et de ne pas payer d’impôts. Ils gagnent des milliards dans le pays tout en ne payant pas d’impôts. Cela ne peut pas continuer. Il serait utile que toutes les plateformes soient enregistrées en tant que personnes morales avant de faire des affaires au Nigeria », avait déclaré à l’époque Alhaji Lai Mohammed, ministre de l’Information.

Finalement, il semble que ces mesures étaient essentiellement liées à la crise avec Twitter.

Servan Ahougnon

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik