twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les abonnés télécoms ont un nouveau sursis de 30 jours pour identifier leur carte SIM

vendredi 2 avril 2021

A cinq jours de la précédente date butoir, le gouvernement nigérian a accordé un mois supplémentaire aux abonnés télécoms pour se mettre en règle. C’est la troisième extension consécutive enregistrée dans le processus engagé depuis le 14 décembre 2020.

Le 6 mai 2021 est désormais la nouvelle date butoir fixée par Isa Ali Pantami, le ministre des Communications et de l’Economie numérique, pour l’identification des abonnés télécoms. La décision a été prise, jeudi 1er avril, lors de la réunion du groupe de travail ministériel sur l’identification qu’il préside. Elle a été entérinée après approbation du président de la République, Muhammadu Buhari.

« Sur la base des mises à jour du processus d’identification, plus de 51 millions de personnes se sont vu attribuer un numéro d’identification nationale. De nombreuses personnes se sont identifiées et sont en train de se faire attribuer un numéro d’identification. Chaque personne ayant en moyenne 3 à 4 cartes SIM, le nombre total de cartes SIM liées aux numéros d’identification nationale serait proche du nombre total de cartes SIM enregistrées dans le pays », a expliqué la Commission des communications du Nigeria.

Le régulateur télécoms a par ailleurs indiqué que « le nombre actuel d’identifications mensuelles a considérablement augmenté pour atteindre environ 2,6 millions. Il y a également eu une augmentation remarquable du nombre de centres d’identification à travers le pays avec environ 3 800 centres disponibles. De nombreux autres centres sont également en préparation ».

Le nouveau sursis accordé aux Nigérians pour faire identifier leurs cartes SIM est le troisième consécutif depuis le démarrage du processus le 14 décembre 2020. Censé initialement prendre fin le 30 décembre 2020, l’identification a vu sa date butoir porter tout à tour au 19 janvier 2021, puis au 6 avril et maintenant au 6 mai.

Selon la Commission nigériane contre les délits économiques et financiers (EFCC), membre du groupe de travail ministériel sur l’identification des abonnés télécoms, ce nouveau report de la date butoir vise à colmater les dernières failles et à parfaire l’ensemble du processus. Son président Abdulrasheed Bawa a affirmé qu’une fois achevée, l’identification aiderait le gouvernement fédéral à mieux contrôler les activités des fraudeurs et des cybercriminels.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)