twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le régulateur a annulé l’instauration d’un prix plancher pour le service data

lundi 5 décembre 2016

Il n’y aura finalement pas de prix plancher commun pour le service data au Nigeria. Le tarif de 0,90 Naira/MB que proposait la Commission des Communications du Nigeria (NCC), dès le 1er décembre 2016, n’est finalement plus entré en vigueur. Le régulateur télécoms, dans un communiqué, a justifié cette marche arrière, prise en concertation avec les opérateurs télécoms, par les nombreuses plaintes des consommateurs qui y ont vu une augmentation du prix de la data.

En effet, il y aurait eu augmentation du prix de la data pour certains abonnés. Particulièrement pour les consommateurs d’Airtel qui vend le MB à 0,52 Naira ; MTN le propose à 0,45 Naira et Globacom à 0,21 Naira. Chez Smile Communications, le MB est vendu à 0,84 Naira ; 0,58 Naira chez Spectranet et 0,72 Naira chez Ntel. Seuls les abonnés d’Etilasat qui vend le MB à 0,94 Naira, auraient senti une baisse sensible de leurs dépenses en data.

Pour Tony Ojobo (photo), le porte-parole de la NCC, la décision prise par le régulateur d’instaurer un prix plancher pour le service data ne visait pas à augmenter le coût du service, mais à promouvoir le même niveau d’opportunités à tous les opérateurs télécoms présents sur le marché télécoms national. L’introduction d’un prix plancher, sur le segment de la data, Tony Ojobo indique qu’elle avait pour but de protéger les consommateurs, d’approfondir les investissements et de préserver l’industrie d’un éventuel effondrement.

En 2014, le prix plancher de 3,11 Nairas/MB avait été introduit sur le marché par le gendarme du marché télécoms nigérian pour instaurer un équilibre entre les sociétés télécoms qui se livraient alors une guerre des prix. Mais en 2015, la mesure avait été annulée, suite aux obligations de libre concurrence.

(Source : Agence Ecofin, 5 décembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)