twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : le ministère des Communications et de l’Economie numérique annonce le déploiement de la 5G en janvier 2022

lundi 27 septembre 2021

Au cours des seize derniers mois, le gouvernement du Nigeria a réussi à combattre la désinformation, à effectuer un benchmarking international et à élaborer une politique nationale sur la 5G. Face à cet horizon de plus en plus dégagé, quelques sociétés télécoms trépignent déjà d’impatience.

Selon le ministère des Communications et de l’Economie numérique du Nigeria, le déploiement de la 5G pourrait intervenir au mois de janvier 2022. Ubale Maska (le commissaire aux services techniques de la Commission des communications du Nigeria, représentant le ministre des Communications et de l’Economie numérique, Ali Isa Pantami) l’a révélé jeudi 23 septembre lors de l’assemblée publique organisée à Maiduguri, par le ministère fédéral de l’Information et de la Culture, pour sensibiliser sur la protection des infrastructures électriques et télécoms.

Quelques jours avant cette révélation d’Ubale Maska, Mohammed Rufai, le directeur technique de MTN Nigeria, exprimait déjà l’impatience de l’entreprise télécoms à investir sur ce nouveau segment de marché. « Nous sommes enthousiasmés par les opportunités que représente la 5G et impatients de participer au processus de licence. La vitesse et la latence que la technologie 5G offre aux utilisateurs sont très impressionnantes et ouvrent une multitude de possibilités pour tirer parti de l’Internet des objets et des services numériques en général », affirmait-il lors d’un entretien accordé à ITWeb Africa.

Ce développement autour de la 5G intervient après que le ministre des Communications et de l’Economie numérique a confié à la Commission des communications du Nigeria, le 10 septembre dernier, la mission d’implémenter rapidement la 5G dans le pays. Cet appel à l’action du ministère faisait suite à l’approbation par le Conseil exécutif fédéral (FEC) de la politique nationale sur la 5G, le 8 septembre, après plusieurs jours d’enquête du Sénat qui a finalement démontré le caractère inoffensif de cette technologie mobile sur la santé.

Selon Ali Isa Pantami, le déploiement de la 5G se fera par phases en commençant par les grandes villes du pays « où il y a un besoin pour le haut débit de haute qualité ». Il estime que la 5G devrait faciliter l’éclosion de plusieurs technologies émergentes, générer des cas d’utilisation innovante, stimuler une croissance socio-économique significative et créer des emplois.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 27 septembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)